Ligue des champions : le PSG arrache un match nul face au Real Madrid (2-2) et termine premier du groupe A

Les Parisiens ont été en difficulté tout au long du match mais ils ont réussi à se réveiller dans les dix dernières minutes.

Kylian Mbappé lors d\'un match de Ligue des champions opposant le PSG au Real Madrid, à Madrid, la capitale espagnole, le 26 novembre 2019.
Kylian Mbappé lors d'un match de Ligue des champions opposant le PSG au Real Madrid, à Madrid, la capitale espagnole, le 26 novembre 2019. (GABRIEL BOUYS / AFP)

Le PSG a souffert, mardi 26 novembre, en Ligue des champions. Les Parisiens ont arraché un match nul face au Real Madrid (2-2) et terminent 1er du groupe A. Le club de la capitale française a été en difficulté tout au long de la rencontre. Mais il s'est réveillé dans les dix dernières minutes, renversant la vapeur en 120 secondes.

Karim Benzema, attaquant du Real, a été l'auteur d'un doublé. A la 79e minute, les Madrilènes mènent 2-0. Ils dominent les Parisiens depuis le début match qui sont sur le point de craquer. Mais, aussitôt après ce deuxième but de Benzema, une grossière erreur des Espagnols permet à Kylian Mbappé de marquer. Tout s'emballe. Deux minutes plus tard, Pablo Sarabia, qui vient d'arriver sur le terrain, égalise.

"On n'a pas été assez courageux en première mi-temps, on aurait pu faire mieux. Mais en deuxième période, on a montré de la personnalité et du caractère", a réagi Marco Verrati après le coup de sifflet final.

"On n'a pas fait notre meilleur match, on n'a pas commencé à jouer avec la mentalité qui est nécessaire d'avoir ici", a commenté Thomas Tuchel. Il a également évoque "quelques situations bizarres avec le VAR, le penalty, pas de penalty..." En effet, l'arbitrage vidéo a causé, une nouvelle fois, une situation rocambolesque. Juste avant la mi-temps, alors que le Real Madrid mène 1-0, l'arbitre siffle un carton rouge et un penalty en faveur du PSG après un fauchage d'Icardi par Courtois dans la surface. Mais après avoir regardé les images, l'arbitre se rétracte : il annule le carton rouge et le penalty. Il fait valoir qu'à l'origine de l'action, Gueye a commis une faute sur Marcelo. Mais ces déboires ont été effacés par les Parisiens, non sans difficulté.

Par ailleurs, la qualification était déjà acquise. En effet, avant l'issue du match, le PSG et le Real Madrid étaient déjà qualifiés pour les huitièmes de finale après le match nul (1-1) entre Galatasaray et Bruges.