Ligue des champions : Barça-PSG, retour sur cinq confrontations marquantes entre les deux équipes

Ce soir, le Paris Saint-Germain se déplace au Camp Nou pour affronter le FC Barcelone en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. Un choc qui est devenu classique tant les deux équipes se sont rencontrées dans leur histoire. Cette affiche marquera leur onzième confrontation, la dixième dans cette compétition. De l'élimination surprise du Barça en 1995 à la célèbre remontada blaugrana, retour sur les cinq rencontres marquantes entre les deux clubs.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 5 min.
Lionel Messi lors de la dernière rencontre Barça-PSG, le 8 mars 2017 (LLUIS GENE / AFP)

• 15 mars 1995 : Le PSG de Fernandez élimine le Barça de Cruyff

Éliminer le FC Barcelone en Ligue des champions ? Le Paris Saint-Germain l’a déjà fait ! Il faut remonter 26 ans en arrière pour revivre cet exploit. En dix confrontations dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, ce n’est arrivé qu’une seule fois, le 15 mars 1995 au Parc des Princes.

Quart de finale retour, le PSG reçoit le Barça après avoir arraché le nul au match aller (1-1). Les hommes de Johan Cruyff pensent tenir la qualification après l’ouverture du score du capitaine catalan, Bakero à la 49e minute. Mais les Parisiens, qui ont touché les montants à plusieurs reprises dans la rencontre, reviennent au score grâce à Rai qui a su profiter d’une sortie approximative du gardien barcelonais (72e). Quelques minutes plus tard, l’international français, Vincent Guérin tente sa chance sur une frappe de l’extérieur de la surface et libère le Parc (83e). Coup de sifflet final, Paris se qualifie pour la première fois de son histoire en demi-finale de la Ligue des champions. Le club sera vaincu par le Milan AC à ce stade de la compétition.

• 10 avril 2013 : le PSG éliminé sans défaite

Être éliminé de la compétition sans avoir perdu ni le match aller ni le retour, c’est ce qui est malheureusement arrivé au Paris Saint-Germain ce soir du 10 avril 2013, en quart de finale. Les Catalans étaient venus faire match nul (2-2) au Parc des Princes quelques jours plus tôt. Les joueurs de Carlo Ancelotti ont pourtant délivré une belle prestation au match retour mais le but de Javier Pastore, parti seul sur une ouverture de Zlatan Ibrahimovic (50e) n’aura pas suffi aux Parisiens pour faire tomber Messi et son équipe.

Ils ont pourtant cru à la qualification puisque dès l’ouverture du score par Pastore jusqu’à la 70e minute, le club de la capitale dominait le club catalan. Mais ça, c’était avant de compter sur l’entrée en jeu décisive de la "Pulga" (62e), qui a permis à ses coéquipiers de se libérer. Vingt minutes avant le coup de sifflet final, l’attaquant espagnol Pedro égalise d’une frappe du gauche et vient mettre un terme aux espoirs parisiens. Une belle prestation mais pas de qualification, de quoi nourrir des regrets pour le PSG.

• 15 avril 2015 : Suarez bourreau de Luiz

Quart de finale aller de la compétition européenne, le PSG reçoit le FC Barcelone au Parc des Princes. Nettement diminués par les absences d’Ibrahimovic, Verratti et Motta, les Parisiens n’ont rien pu faire face à des Barcelonais en grande forme (3-1). Il faut dire que la rencontre avait mal commencé pour les joueurs de Laurent Blanc. Après avoir encaissé un but signé Messi (18e), ils ont aussi perdu leur capitaine Thiago Silva sorti sur blessure dès la 21e minute. Le Brésilien s’est vu remplacer par son compatriote David Luiz qui a vécu un vrai cauchemar.

L’attaquant catalan, Luis Suarez en a fait voir de toutes les couleurs au défenseur parisien. D’abord sur le deuxième but du Barça (67e) où il met un joli petit pont avant de planter. Comme si un n’était pas suffisant, Suarez a doublé la mise en humiliant une nouvelle fois le Brésilien avec un autre petit pont. Après cet acharnement, le "Pistolero" a encore trouvé le chemin des fielts (79e).

"J'ai mis deux petits ponts à David Luiz parce que j'étais obligé."

"En tant que buteur, je veux toujours marquer et les mouvements me viennent naturellement. J'ai mis deux petits ponts à David Luiz parce que j'étais obligé. Il n'y avait rien d'autre que je pouvais faire », avait déclaré Suarez à la BBC à la suite de la rencontre. Pas certain que cette phrase console David Luiz et ses coéquipiers qui se sont également inclinés au match retour au Camp Nou sur le score de 2-0.

• 14 février 2017 : l’exploit du PSG à domicile

Le Paris Saint-Germain recevait le FC Barcelone à l’occasion des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. En cette soirée de Saint-Valentin, les joueurs d’Unai Emery ont offert un beau cadeau aux amoureux du club. Les Parisiens ont dominé les Barcelonais dans tous les secteurs de jeu et ont réussi l’exploit en s’imposant 4 buts à 0. Ce n’est autre que l’attaquant argentin, Angel di Maria qui a ouvert la marque sur un coup franc plein axe qui a fait entrer le Parc en furie (18e). Quelques minutes avant la mi-temps, la recrue récemment arrivée dans le club parisien, Julian Draxler a lui aussi été décisif. Bien en jambes et dangereux depuis le coup d’envoi, l’Allemand a su profiter d’une très belle passe de Marco Verratti pour percer le gardien catalan Marc-André Ter Stegen (40e).

Si les coéquipiers d’Andres Iniesta pensaient pouvoir trouver une solution en seconde période, c’est raté. Le PSG a continué sur son excellente dynamique. Angel di Maria a même enfoncé le clou en signant un doublé, un autre beau cadeau pour le joueur qui fêtait ses 29 ans ce jour-là. Toujours aussi transparents, les Catalans ont même encaissé un quatrième but à la 72e minute, signé Edison Cavani. Avec cette victoire écrasante les Parisiens ont montré qu’ils étaient de sérieux adversaires dans la compétition européenne et ont également pris une bonne option pour la qualification. Et pourtant…

• 8 mars 2017 : la remontada qui fait mal

Ce match retour des huitièmes de finale de Ligue des champions est encore dans toutes les têtes des supporters parisiens et barcelonais mais pas pour la même raison. Le 8 mars 2017 est une date que les fans du PSG préféraient oublier tandis que les Catalans eux, ne cessent de se la remémorer. Après l’exploit réalisé par le PSG au match aller face à une équipe de Barcelone méconnaissable, les joueurs d’Unai Emery entrevoyaient la qualification en quart de la compétition. Pour que les Blaugrana réussissent à éliminer les Parisiens il fallait au minimum un miracle. Et ce soir là il s’en est produit un qui a fait passer les Parisiens du rêve au cauchemar...

Dans un Camp Nou en feu, la MSN composée de Messi, Suarez et Neymar a ravivé la flamme. Luis Suarez n’a pas tardé à sortir les griffes en profitant d’une hésitation du gardien parisien, Kevin Trapp pour ouvrir le score dès la troisième minute. Le festival barcelonais ne faisait que commencer pour le plus grand regret des Parisiens qui ont tout de même réussi à planter une fois par l’intermédiaire de Cavani (4-1, 62e). Grâce à ce but de l’attaquant uruguayen marqué à l’extérieur, Paris se voyait qualifié avec un total cumulé à 5-5.

Les Parisiens y ont cru jusqu’à ce qu’un certain Sergi Roberto, trouve le chemin des filets pour une sixième fois à la dernière minute de jeu (95e). 6-1, les Parisiens sont éliminés de la Ligue des champions après une remontée spectaculaire du FC Barcelone. Le Barça est devenu la première équipe dans l’histoire de la compétition, à se qualifier après avoir perdu le match aller 4-0. Terriblement phénoménal.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.