Cet article date de plus de deux ans.

Ligue des Champions : avant de défier le Real Madrid, Thomas Tuchel se joue des questions sur Kylian Mbappé

Le Paris Saint-Germain affronte le Real Madrid ce mardi en Ligue des Champions. Ce lundi, Thomas Tuchel a été questionné à de nombreuses reprises par les journalistes espagnols sur Kylian Mbappé et un possible départ chez les Merengue. Des questions qui ont amusé l’entraîneur allemand.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 

Une conférence de presse en deux temps. Un premier à parler essentiellement du choc entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid ce mardi à Santiago Bernabeu. Un second à répondre aux multiples et redondantes questions de la presse espagnole au sujet du phénomène Kylian Mbappé. Mais il faut le noter, la première question des journalistes français pour Thomas Tuchel a été sur le jeune joueur. Évident quand quelques heures plus tôt, Zinédine Zidane confiait être "déjà amoureux" de Kylian Mbappé.

Alors est-il aussi amoureux du champion du monde que l’entraîneur français ? "Je ne sais pas à quel point Zinédine l'est. Mais je peux dire qu'on aime notre joueur. Le plus important c'est qu'il soit notre notre joueur. Je suis très heureux qu'il soit là", a rétorqué Thomas Tuchel. "Quand il y a des choses qui ne sont pas disponibles ou que tu ne peux pas avoir, tu les aimes beaucoup. Malheureusement pour Zinédine, il est notre joueur."Affirmant une fois de plus son affection à Mbappé, il a aussi indiqué que l'attaquant était prêt pour défier le Real Madrid, après des gênes physiques.

Pour les questions en français, c'est tout sur Mbappé. Thomas Tuchel a ensuite été interrogé sur la rencontre, les différences avec le match aller remporté 3-0 par le PSG. "C'est à Madrid, et peut-être dans le stade où il est le plus difficile à jouer en Europe, a-t-il jugé. Sergio Ramos (suspendu à l'aller) sera aussi là. Et le Real Madrid est dans une bonne phase".

"Peut-être le moment de tenter quelque chose"

Le technicien allemand est toutefois resté évasif sur son plan de jeu pour défier les Madrilènes, confiant qu'il décidera le matin même du match. Comme très peu de fois depuis le début de saison, il dispose de toutes ses forces vives : Neymar, Kylian Mbappé, Mauro Icardi, Angel Di Maria ou encore Edinson Cavani. "C'est peut-être pour moi un moment difficile mais c'est un bon moment car ça vaut dire que tout le monde est disponible. Mais le groupe est prêt pour accepter des décisions difficiles tactiquement ou personnellement." Thomas Tuchel pourrait ainsi tester de nouvelles associations face au Real : "C'est un grand match mais c'est aussi peut-être le moment de tenter quelque chose, donner à des joueurs des responsabilités de montrer s'ils sont capables de jouer ce match."

"Belle tentative mais je ne tombe pas dans le piège"

Puis sont venues les questions des journalistes espagnoles. Totalement désintéressées de la rencontre entre deux favoris de la compétition. Kylian Mbappé était la seule préoccupation, car le Real Madrid semble lui faire des yeux doux. Il y a encore quelques semaines, le quotidien madrilène Marca faisait sa Une sur l'obsession Mbappé au Real. "On essaye de créer une équipe avec lui. Je ne veux pas réfléchir de le perdre dans le futur", réplique donc Thomas Tuchel, "pas fâché ou énervé".

L'ancien de Dortmund s'est même amusé à répondre aux questionnements sur Mbappé comparé à Neymar. Tout sourire, il a botté en touche assurant que l'équipe était le plus important. "C'était une belle tentative mais je ne tomberai pas dans le piège. Je peux comprendre que voue essayez toujours de savoir mais je ne peux pas et je ne veux pas répondre". Avant d'à nouveau railler avec politesse une question sur l'importance du Parisien à ses yeux : "Quelle est la différence avec la précédente question ?"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.