Cet article date de plus d'un an.

Kylian Mbappé : "J’ai toujours dit que je voulais marquer l’histoire de mon pays"

A la veille de la première finale de Ligue des champions du PSG contre le Bayern Munich, Kylian Mbappé a affiché ses ambitions en conférence de presse. Entre impatience, envie de prouver et soutien à son coach, l’attaquant français a paru serein devant les micros. Et motivé, lui qui n’a marqué ni en quart, ni en demi-finale. 
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Kylian Mbappé juste avant le début de la finale (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

A 21 ans, Kylian Mbappé s’avance sereinement vers sa première finale de Ligue des champions. Champion du monde à 19 ans avec les Bleus, le natif de Bondy s’apprête à disputer l’autre grande finale du football international : celle de la C1. Et ce, avec le club de sa ville. Un grand moment qu’il ne semble pas trop appréhender : "J’ai toujours dit que je voulais marquer l’histoire de mon pays. Quand je suis arrivé en 2017 (au PSG, NDLR), on a connu plusieurs désillusions, ça montre qu’on n’a pas lâché, que je n’ai pas lâché. C’était ma mission, j’étais venu pour ça. Ce serait un grand accomplissement de gagner cette finale".

"Montrer qu'on est un grand d’Europe"

Aussi posé qu’à son habitude, l’attaquant français du PSG est revenu sur les débats autour du Final 8 : "C'est un format très spécial, parce qu'avec le contexte de la tragédie (du Covid-19), on va forcément s'en souvenir et on sait que cette édition est très importante. Elle va rester dans l’Histoire".  Avant d’ajouter : "C’est une bonne occasion de montrer qu'on est un grand d'Europe. On refera des débats si on gagne. Il faut rester concentrés."

 

Kylian Mbappé a aussi profité de son passage devant la presse pour chanter les louanges de son entraîneur, Thomas Tuchel : "Les joueurs sont derrière l’entraîneur bien sûr. J’ai entendu pas mal de choses sur l’entraîneur, comme quoi il ne maîtrisait pas son vestiaire, qu’il ne savait pas gérer les stars. Mais il réalise la meilleure saison de l’histoire du club, on a remporté tous les trophées et il a réussi à nous mettre tous dans le bon état d’esprit. Il y a eu des événements des hauts et des bas, comme dans tous les clubs. Mais c’est normal. C’est un très grand entraîneur".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.