Attaque contre le bus de Dortmund : une lettre de revendication étudiée par la police

La police avance et étudie une lettre de revendication qui a été retrouvée à proximité du bus du Borussia Dortmund, touché par une explosion mardi 11 avril.

France 3

Devant l’hôtel où séjournait l’équipe de Dortmund, un important dispositif de sécurité est toujours en place ce mercredi 12 avril. Les enquêteurs cherchent de nouveaux indices pour remonter aux auteurs de l’attaque qui a touché l’équipe du Borussia Dortmund hier soir. À 19h15 hier, les joueurs viennent à peine de monter dans le bus pour rejoindre le stade lorsque trois explosions soufflent l’aile droite du véhicule. Un policier est touché, et à l’intérieur, les éclats de verre blessent au bras le défenseur espagnol Marc Bartra, dont le pronostic vital n’est pas engagé.

Explosifs dans une haie

Pour la police, cela ne fait aucun doute, il s’agit d’une attaque visant directement l’équipe allemande. Les explosifs auraient été dissimulés dans une haie à proximité du bus. Sur place, une lettre de revendication a été retrouvée. La piste islamiste est étudiée. "Nous avons ouvert une enquête pour tentative d’assassinat. Je peux vous confirmer qu’une lettre a été retrouvée, mais pour une question de sécurité évidente, je ne peux pas vous donner son contenu", a détaillé la procureure Sandra Lueke.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bus des joueurs du Borussia Dortmund a été victime de trois explosions, le 11 avril 2017, avant de recevoir Monaco en quart de finale de Ligue des Champions.
Le bus des joueurs du Borussia Dortmund a été victime de trois explosions, le 11 avril 2017, avant de recevoir Monaco en quart de finale de Ligue des Champions. (CARSTEN LINHOFF / DPA)