Cet article date de plus de neuf ans.

Ligue des champions : le Real Madrid s'impose face à Munich 1-0

En demi-finale aller de la Ligue des Champions, le Real Madrid s'est imposé sur son terrain 1-0 mercredi soir face au Bayern Munich. L'unique but de la rencontre a été inscrit à la 19e minute du match par Karim Benzema. Un léger avantage donc pour les Madrilènes avant le match retour la semaine prochaine, à l'Allianz Arena.
Article rédigé par Baptiste Schweitzer
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Darren Staples Reuters)

Un tout petit succès, mais un succès précieux. Le Real Madrid s'est imposé (1-0) face au Bayern Munich sur son terrain en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Le suspense reste donc entier avant le match retour la semaine prochaine en Bavière.

Le tenant du titre avait pourtant bien commencé la rencontre en étouffant le Real Madrid. Mais sur un contre redoutable et une ouverture lumineuse de Cristiano Ronaldo pour Contrao qui centre pour Karim Benzema. L'attaquant français, muet lors des sept dernières rencontres, ouvre la marque. Et le match prend une autre physionomie.

Le Bayern continue d'attaquer, sans réussir à s'ouvrir le chemin des buts. De son côté, Madrid procède par contre. Et les hommes de Carlo Ancelotti manquent à plusieurs reprises de doubler la marque. Les Allemands ne doivent leur salut qu'à la maladresse de Di Maria ou de Ronaldo.

Domination stérile

A son retour aux vestiaires,
le Bayern, tombeur de Manchester United en quart de finale, affiche une
possession de balle outrageuse mais ses approximations devant le but et la solidité
défensive des Madrilènes ne lui permettent pas de revenir au score.

Deux minutes après la
reprise, Cristiano Ronaldo inquiéte encore Manuel Neuer obligé de boxer la
frappe du Portugais, alors que le Bayern tente vainement sa chance notamment
par Tony Kroos (50e, 51e).

L'une des plus chaudes
alertes du leader de la Bundesliga est signée d'Arjen Robben qui, après avoir
perforé la défense espagnole, insiste à l'entrée de la surface de réparation
mais. Iker Casillas capte le
ballon sans difficulté (62e).

Tout reste ouvert avant les matchs retour

Si le Bayern ne relâche
pas la pression et affiche encore 65% de possession en seconde période,
l'équipe espagnole parfaitement organisée se procure encore plusieurs possibilités
de doubler la mise, notamment par Cristiano Ronaldo d'une frappe tendue à ras
de terre repoussée par le portier allemand (68e).

Les Madrilènes remportent donc la première manche...mais pas la bataille.Les chances des deux équipes restent entières à six jours du match retour. Mardi soir, dans l'autre demi-finale, l'Atletico Madrid et Chelsea s'étaient séparés sur un score nul, 0-0. Là aussi, les deux équipes peuvent rêver d'une finale. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.