Cet article date de plus de huit ans.

Statu quo en tête

Derrière le leader Monaco, bien parti pour retrouver l'élite, et qui se rendra samedi à Auxerre pour le compte de la 32e journée, et Nantes, deuxième avec un match en moins à livrer lundi à Châteauroux, la situation reste très serrée pour la 3e place de Ligue 2, après les nuls concédés par Angers à Niort (0-0) et par Caen devant Lens sur le même score, alors que Guingamp s'est incliné à Tours.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Angers est désormais 3e mais  Guingamp et  Caen peuvent aussi viser cette dernière place synonyme d'accession, tout comme Nîmes et Dijon qui se sont neutralisés (1-1) mais ne sont qu'à cinq points. 

En fin de tableau, les choses se compliquent de plus en plus pour Le Mans, déjà en proie à des problèmes en coulisses, et qui ne sauve pas la face sportivement, puisque les Sarthois, battus sur leur pelouse par Istres (2-1) sont premiers relégables, à un point de Châteauroux et deux de Clermont tenu en échec (1-1) par Le Havre.

Pour le Gazelec d'Ajaccio, qui a cette semaine écopé en plus de trois points de pénalités par la Ligue à la suite d'incidents, la cause semble entendue après une nouvelle défaite des Corses, (4-1) sur le terrain de l'avant dernier Sedan qui peut mathématiquement croire à son maintien

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.