Cet article date de plus de quatre ans.

Lens arrache la victoire dans le derby à Valenciennes

Lens, qui a joué presque tout le match en infériorité numérique, a arraché la victoire (2-1) dans le temps additionnel sur la pelouse de Valenciennes lors d'un derby animé, samedi lors de la 9e journée de Ligue 2.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Duel au sommet entre Valenciennois et Lensois (DIDIER CRASNAULT / MAXPPP)

Les Sang et Or, qui ont ouvert le score sur penalty par Fortuné (11), peu après l'exclusion de Guira (7), ont ensuite logiquement concédé l'égalisation par Da Costa (31). Mais Bourigeaud a offert un succès inespéré aux siens à la dernière minute (90+3). Grâce à ce troisième succès de la saison, le RCL remonte à la cinquième place avec 14 points, tandis que Valenciennes, qui méritait de l'emporter, recule au onzième rang (11 points).

Le scénario de ce derby devenait vite fou. Après une passe de Douchez, Guira manquait son contrôle et fauchait Enza-Yamissi juste devant la surface. Le Burkinabé était exclu, tandis que le coup franc tiré par Néry frôlait la lucarne lensoise (7). Dans la foulée, les Sang et Or obtenaient en contre un penalty, que transformait Fortuné (0-1, 11). 

Valenciennes manque de réalisme

En supériorité numérique, le VAFC accentuait sa domination mais manquait d'efficacité, à l'image de Da Costa, qui manquait deux occasions franches (23, 26). La troisième était la bonne pour l'attaquant valenciennois. Après une belle percée, Niakhaté délivrait une ouverture lumineuse pour le Portugais, qui éliminait Douchez et égalisait (1-1, 31).

Poussé par son public, venu en nombre au stade du Hainaut, une fois n'est pas coutume, Valenciennes poussait et il fallait une parade de Douchez pour empêcher Da Costa de doubler la mise (37). Après le repos, le VAFC maintenait la pression sur le RCL...mais manquait toujours de réalisme. Malgré des tentatives de Ciss (57, 61, 63), Da Costa (70) ou encore Butin (74), les Valenciennois ne parvenaient pas à reprendre l'avantage. Les Artésiens faisaient le dos rond et tentaient leur chance en contre.

Alors que Valenciennes se découvrait pour forcer la décision, Bourigeaud, lancé par Bostock, crucifiait Perquis et offrait trois points précieux au RCL (1-2, 90+3).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.