Le site internet du Paris FC piraté après les propos d'Emmanuel Macron sur l'Islam

Le site internet du Paris FC (Ligue 2) a été brièvement piraté ce lundi après-midi. Des messages de haine et d'appel à la "vengeance" s'affichaient sur la page d'accueil du site après les propos d'Emmanuel Macron sur la liberté de caricaturer le prophète Mahomet.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Vous avez insulté notre prophète et nous nous vengerons de cela à moins que vous ne vous excusiez auprès de tous les musulmans." Voici le message qui s'affichait lundi après-midi sur la page d'accueil du site internet du Paris FC. A l'origine de ce piratage, des hackers se disant Bangladais. 

Le problème a été réglé en moins d'une heure par les services du Paris FC, leader de Ligue 2, dont le président Pierre Ferracci est un proche d'Emmanuel Macron.

Un contexte diplomatique tendu

Des dizaines d'autres petits sites internet français ont été touchés ce lundi par une vague de piratages informatiques, leur faisant afficher des messages de propagande islamiste. 

Ces piratages ont eu lieu après les propos d'Emmanuel Macron prononcés mercredi 21 octobre. Lors de l'hommage national rendu à Samuel Paty, ce professeur d'histoire décapité dans un attentat islamiste pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet en classe, le président de la République a déclaré que la France continuerait de défendre ces dessins. L'affaire s'est envenimée diplomatiquement ce lundi avec l'appel par le président turc Recep Tayyip Erdogan au boycott des produits français et sa mise en doute de "la santé mentale" d'Emmanuel Macron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.