Football : nouveau protocole sanitaire, tous les joueurs de Ligue 1 et Ligue 2 seront testés 48 heures avant un match

Le nouveau protocole, instauré mardi par la Ligue de football professionnel, rend les tests systématiques avant chaque match. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Match entre Lorient et le PSG lors de la 19e journée de Ligue 1, le 22 décembre 2021. Le FC Lorient est particulièrement touché par la hause des contaminations au Covid-19, avec douze cas positifs au sein du club en une semaine.  (LP / ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Face à l'explosion des cas positifs au covid-19 en France métropolitaine, la Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé, mardi 4 janvier, l'entrée en vigueur d'un nouveau protocole sanitaire pour les clubs professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2.

Dans cette nouvelle marche à suivre, tous les joueurs, qu'ils soient vaccinés ou non, devront obligatoirement être testés 48 heures avant chaque match. Cette mesure change la donne puisque auparavant, seuls les joueurs non-vaccinés avaient l'obligation d'être testés. Toutefois, plusieurs clubs avaient déjà pris l'habitude de tester l'ensemble de leur effectif avant les matchs. 

Pas de changement concernant les reports des matchs

Ce protocole s'est également calqué sur le nouveau protocole sanitaire en vigueur sur le territoire français. Ainsi, comme pour chaque Français positif au covid-19, le délai de la période d'isolement passe de 10 à 7 jours pour un joueur avec un schéma vaccinal complet. Toutefois, si après cinq jours, il présente un test négatif, ce dernier pourra reprendre l'entraînement collectif.

En revanche, la règle relative aux reports des matchs reste inchangée. En Ligue 1, un club peut demander le report d'un match s'il ne dispose plus d'un minimum de 20 joueurs, dont un gardien, sur sa liste officielle de 30 déclarés, soit à partir de 11 joueurs touchés en même temps. La rencontre de L1 entre Angers et Saint-Etienne, initialement prévue dimanche prochain, a déjà été reportée après que le club angevin a annoncé la détection de 19 cas positifs dans son groupe. 

Depuis lundi et pour une durée de trois semaines, les stades sont par ailleurs soumis à des jauges fixées à 5000 personnes dans le cadre des mesures de freinage de l'épidémie de Covid-19.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.