Football : la Ligue de football professionnel reversera 500€ au personnel soignant pour chaque but marqué ce week-end

Les soignants seront mis à l'honneur tout au long des matchs du week end, en Ligue 1 et Ligue 2.

Article rédigé par
Pauline Guillou - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le drapeau de la Ligue de football professionnel, lors d'un match entre Lens et Saint-Etienne, le 15 août. (LAURENT SANSON / AFP)

A l'occasion des matchs du week-end, la Ligue de football professionnel a décidé d'afficher son soutien au personnel soignant, engagé dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Ainsi, pour chaque but marqué à l'occasion de la 6e journée de Ligue 1 et 8e journée de Ligue 2, 500€ seront collectés, et reversés à la Fondation hospitalière de France, afin de soutenir des projets "pour améliorer la qualité de vie au travail des personnels soignants"

Sur le terrain aussi, la LFP a décidé d'afficher son soutien au personnel soignant. Les drapeaux de la compétition seront passés en blanc et "les speakers des clubs inviteront également l'ensemble des supporters à faire un maximum de bruit en tribune pour témoigner de leur soutien au personnels soignants", a déclaré la LFP dans un communiqué.

Les clubs mobilisés localement

En plus de cette campagne menée par la LFP, plusieurs clubs ont décidé de s'engager localement. A Nice, Lille, Nantes ou Bordeaux, les soignants bénéficieront d'invitations aux matchs de championnat. A Marseille, c'est le docteur Laure Anne Bastide qui apportera le ballon du match au Vélodrome lors de la 8e journée de championnat. L'Olympique Lyonnais continue de son côté son engagement pour la vaccination, après la transformation d'une partie de son stade en vaccinodrome. Tout juste promu en Ligue 1, Clermont Foot a décidé d'offrir 150 maillots afin de les transformer en blouses médicales, aux couleurs du club.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.