Sport : ce qu’il sera possible de faire après le début du déconfinement

A partir du 11 mai, il sera possible de faire du sport à plus d’un kilomètre de chez soi. En revanche, il n’y aura plus de foule ni de tribune et les compétitions pour les professionnels sont annulées. En football, les championnats de Ligue 1 et Ligue 2 ne reprendront pas cet été.

France 3

Plus de spectateur, ni de match, le football professionnel français est à l’arrêt. Il n’y aura pas de compétitions avant le mois d’août prochain, dans le meilleur des cas selon le ministère des Sports. Cette fin de saison prématurée est un énorme manque à gagner : entre 300 et 400 millions d’euros pour les clubs de Ligue 1 qui négociaient déjà des baisses de salaire de leurs champions. Leur modèle économique est en péril, car les clubs professionnels vivent de la billetterie, de leurs sponsors, des partenariats institutionnels et surtout dans le cas du football, de l’argent versé par les diffuseurs TV.

“Le sport collectif reste interdit”

Et du côté des amateurs, peut-on reprendre une activité sportive normalement ? “Absolument, à un peu plus d’un kilomètre de chez soi, le sport en solo comme le jogging pourra être pratiqué un peu plus loin de la maison. (...) Le sport collectif reste interdit, les clubs et salles de sport restent donc fermés”, explique la journaliste Nathalie Hayter sur le plateau du 12/13.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les joueurs du PSG et du Borussia Dortmund avant le match de 8e de finale de la Ligue des Champions au parc des Princes, à Paris, le 11 mars 2020.
Les joueurs du PSG et du Borussia Dortmund avant le match de 8e de finale de la Ligue des Champions au parc des Princes, à Paris, le 11 mars 2020. (GETTY / UEFA / AFP)