Cet article date de plus d'un an.

Quels clubs de Ligue 1 ont le plus à perdre à cause des absences liées à la CAN 2022 ?

Metz et Saint-Etienne font partie des équipes de Ligue 1 les plus touchées par les absences de leurs joueurs disputant la Coupe d'Afrique des Nations 2022.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Sélectionnés pour la CAN 2022, Wahbi Khazri (gauche) et Idrissa Gueye (droite) feront partie des absents en Ligue 1 en janvier. (AFP)

Qui succédera à l'Algérie, titrée en Egypte à l'été 2019 ? La Coupe d'Afrique des Nations fait son retour en plein hiver dimanche 9 janvier, une première depuis l'édition 2017. Cela faisait près de cinq ans que la compétition africaine n'avait plus bousculé le calendrier du football européen, qui devra faire pendant un mois (jusqu'au 6 février) sans ses meilleurs joueurs africains.

Les options seront moins nombreuses pour beaucoup de clubs, particulièrement en Ligue 1 puisque près de 56 joueurs manqueront à l'appel. Ces absences risquent de peser lourd dans la balance en plein milieu de la saison et à l'heure où la recrudesence de l'épidémie de Covid-19 mène déjà la vie dure aux acteurs du foot français. Quatre journées de championnat et les huitièmes de finale de Coupe de France se disputeront en même temps que la crème du football africain s'affrontera au Cameroun.

Metz et Saint-Etienne touchés

Pour un club comme le FC Metz, 18e et actuel relégable, la CAN n'arrive pas forcément au bon moment. L'équipe lorraine sera l'équipe la plus touchée en L1 puisqu'elle sera privée de sept joueurs : Alexandre Oukidja (Algérie), Kiki Kouyaté (Mali), Dylan Bronn (Tunisie), Sofiane Alakouch (Maroc), Habib Maïga (Côte d'Ivoire), Pape Matar Sarr (Sénégal) et Farid Boulaya (Algérie). A eux sept, ils représentent 41% du temps de jeu de leur équipe et 30% des buts qu'elle a marqués cette saison (7/23).

Made with Flourish

Un autre club qui joue sa survie dans l'élite va devoir rebondir sans une partie de ses joueurs les plus importants : l'AS Saint-Etienne. Les Verts, qui viennent d'accueillir Pascal Dupraz sur leur banc, ne disposeront pas de Wahbi Khazri (Tunisie), Denis Bouanga (Gabon), Saidou Sow (Guinée), Yvan Neyou (Cameroun) et Harold Moukoudi (Cameroun). Rien que les trois premiers pèsent pour 71% des buts stéphanois en L1 cette saison (12/17).

17 des 20 équipes du championnat de France auront au moins une absence à déplorer dans les prochaines semaines. Même le Paris Saint-Germain devra trouver des solutions. Il faudra faire sans Achraf Hakimi (Maroc), Abdou Diallo (Sénégal) et Idrissa Gueye (Sénégal). Mais tout le monde ne sera pas autant touché que Metz ou Saint-Etienne.

Lille et Monaco épargnés

Pour Lille, la vie continuera comme si de rien était puisque personne ne participera à la CAN. Lorient a pu souffler car son attaquant Terem Moffi n'a finalement pas été retenu par le Nigeria, malgré une pré-sélection. Pour Monaco, il n'y aura pas de grande absence à déplorer car le seul Pelé (Guinée-Bissau) manquera à l'appel, lui qui n'a pas disputé la moindre minute cette saison avec l'ASM. 

Made with Flourish

La liste club par club des joueurs sélectionnés à la CAN 2022 :

Angers : Sofiane Boufal (Maroc), Stéphane Bahoken (Cameroun), Azzedine Ounahi (Algérie), Enzo Ebosse (Cameroun).
Bordeaux : Jean Onana (Bordeaux), Gideon Mensah (Ghana).
Brest : Haris Belkebla (Algérie).
Clermont : Mohamed Bayo (Guinée), Jim Allevinah (Gabon), Salis Abdul Samed (Ghana), Saif-Eddine Khaoui (Tunisie).
Lens : Ignatius Ganago (Cameroun), Massadio Haïdara (Mali).
Lyon : Karl Toko Ekambi (Cameroun), Islam Slimani (Algérie), Tino Kadewere (Zimbabwe).
Marseille : Bamba Dieng (Sénégal), Pape Gueye (Sénégal).
Metz : Alexandre Oukidja (Algérie), Kiki Kouyaté (Mali), Dylan Bronn (Tunisie), Sofiane Alakouch (Maroc), Habib Maïga (Côte d'Ivoire), Pape Matar Sarr (Sénégal), Farid Boulaya (Algérie).
Monaco : Pelé (Guinée-Bissau).
Montpellier : Ambroise Oyongo (Cameroun).
Nantes : Moses Simon (Nigeria), Jean-Charles Castelletto (Cameroun), Charles Traoré (Mali), Santiago Eneme Bocari (Guinée équatoriale).
Nice : Mario Lemina (Gabon), Youcef Atal (Algérie).
Paris : Achraf Hakimi (Maroc), Idrissa Gueye (Sénégal), Abdou Diallo (Sénégal).
Reims : Ghislain Konan (Côte d'Ivoire), El Bilal Touré (Mali), Moreto Cassama (Guinée-Bissau), Moussa Doumbia (Mali).
Rennes : Alfred Gomis (Sénégal), Nayef Aguerd (Maroc), Kamaldeen Sulemana (Ghana), Hamari Traoré (Mali).
Saint-Etienne : Wahbi Khazri (Tunisie), Denis Bouanga (Gabon), Harold Moukoudi (Cameroun), Yvan Neyou (Cameroun), Saidou Sow (Guinée).
Strasbourg : Habib Diallo (Sénégal), Alexander Djiku (Ghana).
Troyes : Rominigue Kouamé (Mali), Mama Baldé (Guinée-Bissau), Issa Kaboré (Burkina Faso), Yoann Touzghar (Tunisie).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.