PSG-Lorient : Kylian Mbappé, Lionel Messi et Neymar dégoûtent les Merlus lors de la 30e journée de Ligue 1

Le PSG, porté par un grand Kylian Mbappé (2 buts, 3 passes décisives), a facilement battu Lorient (5-1), dimanche au Parc des Princes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les Parisiens se congratulent après l'ouverture du score de Neymar contre Lorient, le 3 avril 2022. (MATTHIEU MIRVILLE / MATTHIEU MIRVILLE)

La ville Lumière sur courant alternatif. Depuis le début de la saison, le PSG brille par son irrégularité, son inconstance, ses périodes d'ombre. Mais aussi par ses coups d'éclat, souvent venus de l'étoile Mbappé. Contre Lorient, le club parisien a offert un récital en la matière : une première période flamboyante, des doutes en début de seconde et puis une fin de match lumineuse, lorsque la comète de Bondy a décidé de rallumer la lumière au Parc des Princes.

Deux buts, trois passes décisives pour Neymar et Messi : Mbappé s'est mué en chef d'orchestre parisien. Pour la première fois, les trois stars ont marqué dans le même match. Et si la symphonie n'a pas été parfaite, on peut regretter que ces trois virtuoses n'aient pas trouvé ce rythme plus tôt dans la saison.

La comète Mbappé

La salle était pourtant loin d'être acquise aux étoiles du PSG, avec un virage Auteuil en grève d'encouragements, et des sifflets récurrents venus saluer certains joueurs, notamment lors de l'entrée de Sergio Ramos. Un Parc des Princes bien plus hostile envers le PSG que le FC Lorient, venu courageusement défier la bête blessée parisienne dans son antre.

Manque de chance pour les Merlus : ils ont assisté au réveil de la bête. A croire que les séjours avec le Brésl et l'Argentine ont revigoré Neymar et Messi, qui ont combiné avec Mbappé lors d'un premier acte plaisant. Il n'a pas fallu attendre longtemps pour voir les trois génies en action, ce qui a ouvert la voie du but à Neymar (1-0, 11e).

Les deux anciens Barcelonais ont ensuite failli offrir un bijou aux supporters parisiens sur un lob de volée de Messi, avant que Mbappé ne mette tout le monde d'accord en doublant la mise de sa spéciale : la frappe fermée au premier poteau (2-0, 29e). Appliqué et impliqué, le PSG a mulitplié les situtations jusqu'à la pause. Encourageant à deux semaines de la réception de l'Olympique de Marseille, solide deuxième, au Parc des Princes.

Nouvelle erreur de la défense parisienne

Oui mais voilà. Aussi brillant soit-il, le PSG est capable de s'éteindre d'un coup, sans raison. Une vilaine habitude qui hante la pelouse du Parc des Princes et qui est revenue au début d'un second acte qui a vu Lorient frapper cinq fois en 25 minutes, contre zéro tentative parisienne. Les Merlus ont même réduit l'écart sur une improbable mésentente entre Hakimi, Marquinhos et Donnarumma.

De quoi piquer l'égo du meilleur joueur du monde, qui est bien Parisien, mais qui n'est plus le même que l'été dernier. On parle bien de Kylian Mbappé. Le Français a d'abord redonné deux buts d'avance au PSG tout seul, après un enchainement limpide à vint mètres venu se loger dans le petit filet.

Puis le numéro 7 parisien a sorti un petit pont strastrophérique pour aller centrer en retrait vers Lionel Messi, à qui il ne faut pas deux ballons comme cela au point de pénalty (4-1). Et qui a lancé Neymar pour le but du K-O en fin de partie ? Kylian Mbappé, évidemment. Score final : 5 buts à 1 contre des Lorientais qui doivent être tout heureux de voir le PSG être autant intermittent. Car même en passant à côté d'une bonne demi-heure de son match, ce Paris-là a été flamboyant en rideau de la 30e journée. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.