Cet article date de plus d'un an.

Neymar également dans le viseur du fisc espagnol ?

Selon le quotidien Mundo Deportivo, Neymar serait sommé par le Trésor Public espagnol de lui verser 35 millions d'euros. Cette somme correspondrait à une prime de prolongation touchée au Barça par l'attaquant brésilien avant son transfert au PSG. Si cette nouvelle affaire venait à se vérifier, elle compliquerait sérieusement le retour de Neymar à Barcelone.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY)

Neymar n'avait certainement pas besoin de ça. Déjà englué dans une affaire présumée d'agression sexuelle, dans des démêlés financiers avec le fisc, brésilien cette fois, qui a saisi ses 36 propriétés dans son pays, dans un flou pénible quant à son avenir sportif au PSG, l'attaquant auriverde se retrouve désormais dans l'oeil du cyclone du Trésor Public espagnol. Comme dans un mauvais film, cette annonce intervient juste quelques heures après des déclarations provocatrices où Neymar avoue que l'une des plus belles émotions de sa carrière était la fameuse "remontada" du Barça contre le PSG... 

Neymar, qui pourrait être sommé de rembourser ces 35 millions au Fisc espagnol, verrait donc son avenir en Catalogne s'assombrir. Difficile en effet d'imaginer un retour dans un pays avec lequel il serait en fraude avec les lois. Le numéro 10, qui avait jusqu'ici laissé s'exprimer son entourage, avait pourtant fait un nouvel appel du pied au club blaugrana en postant samedi une courte et énigmatique vidéo dans laquelle on voit une photo de lui en superposition avec une autre de son père, avec l'écusson du Barça entrelacé au milieu de leurs visages, sur une fresque murale. Cette nouvelle affaire va peut-être compliquer les retrouvailles... 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.