Cet article date de plus de sept ans.

Mickaël Landreau : un record et une carrière

Mercredi soir, Mickaël Landreau inscrira son nom dans l'histoire du football en disputant son 603e match dans l'élite. Il battra le précédent record détenu par Jean-Luc Ettori et ses 602 matches, et qu'il avait égalé dimanche face à Évian-Thonon-Gaillard. Retour sur une carrière qui a démarré en 1996 sous les couleurs du FC Nantes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Franceinfo (Franceinfo)

C'est dans un contexte particulier que l'actuel gardien du Sporting club de Bastia, Mickaël Landreau, battra le record de Jean-Luc Ettori. Le SCB jouera contre Ajaccio, mais sur terrain neutre, en métropole, et à huis clos, à la suite d'incidents entre supporters lors des derbys corses la saison passée.

Cela ne devrait pas empêcher Mickaël Landreau, 34 ans, de fêter comme il se doit son 603e match joué dans l'élite du football français. "Je pense que je m'en rendrai vraiment compte après " cette rencontre, déclarait Mickaël Landreau il y a quelques jours. Le portier du SCB expliquait également "penser tout le temps " à ses formateurs, à ses coéquipiers, à tous ceux qui l'ont accompagné dans sa carrière et vers ce record.

Parmi ses souvenirs les plus marquants au sein de l'élite du football français, Mickaël Landreau parle tour à tour "du titre de champion avec [son] club formateur, Nantes, du titre de champion avec Lille, acquis au Parc des Princes ", face au PSG, son ancien club. Mais aussi "des trois fois où [il a] joué le maintien sur la dernière journée ".

Landreau et les pénaltys

Car Mickaël Landreau, c'est 603 matchs disputés en Ligue 1, autant de souvenirs, et une carrière qui l'a mené du FC Nantes (1996-2006) à Bastia (depuis 2012), en passant par le PSG (2006-2009) et Lille (2009-2012).

Son premier match en Ligue 1, il le dispute à 17 ans, le 2 octobre 1996. Il porte alors le maillot du FC Nantes, son club formateur, face au SC Bastia. Pendant la rencontre, il impressionne son coach, notamment lorsqu'il arrête un pénalty qui permet à son équipe d'arracher un nul 0-0. Il s'illustrera d'ailleurs souvent avec talent dans cet exercice, gagnant régulièrement ses duels face à ses adversaires.

Son ancien coéquipier Nicolas Savinaud se souvient de son assurance sur le terrain, dans un contexte particulier, celui du stade de Furiani, connu pour ses ambiances chaudes.

"On l'a senti calme, concentré. Les défenseurs étaient tranquilles car il dégageait quelque chose qui les rassurait. Il était juste, il n'en faisait pas trop, et ça c'était impressionnant pour son âge ", raconte Nicolas Savinaud.

"Le football, pour Mickaël, c'est une passion, ce n'est pas un travail. Il a toujours été bien dans cet environnement. Le football a besoin de personne comme ça ", renchérit Franck Béria, son ancien coéquipier à Lille.

Sa passion pour le ballon rond a permis à Mickaël Landreau de remporter deux titres de champion de France (en 2001 avec Nantes et en 2011 avec Lille), trois coupes de France (1999, 2000, 2011) et deux coupes de la Ligue (2004 et 2008).

Le gardien mène également une carrière internationale depuis 1997, d'abord avec l'équipe de France espoirs, puis avec l'équipe A dès 2001. En 2004, il devient le troisième gardien des Bleus. Et l'est encore aujourd'hui, malgré un rôle qui le cantonne dans l'ombre, comme l'explique le sélectionneur Didier Deschamps : "C'est un gardien d'expérience, qui reste toujours compétitif. Il a un rôle bien précis, parfois ingrat car il est troisième gardien. Mais il a surtout un rôle important dans la vie du groupe ".

La carrière de Mickaël Landreau ne s'arrête évidemment pas à ce record de 603 matchs. S'il dispute toutes les rencontres de Ligue 1 cette saison, il atteindra le nombre de 625 rencontres disputées en Ligue 1. Un nouveau record qui devrait être difficile à égaler.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.