Match amical : la rencontre entre le RC Lens et le Sparta Rotterdam annulée, les Sang et Or affronteront Dijon

Après Marseille, Sochaux, Montpellier, et bien d'autres, c'est le RC Lens qui se doit d'annuler un match amical, prévu ce samedi contre le Sparta Rotterdam. Le club néerlandais a en effet indiqué à Lens que des cas de Covid-19 ont été détectés au sein de son effectif. Pour éviter toute contamination, le match a donc annulé et le RC Lens affrontera finalement Dijon ce samedi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le match amical du RC Lens a été annulé (JOHAN EYCKENS / BELGA MAG)

À une semaine de la reprise de la Ligue 1, les clubs de l'élite sont dans l'incertitude. Plusieurs équipes ont en effet dû annuler des matches de préparation après avoir détecté des cas de Covid-19 dans leur effectif. Ce vendredi, c'est le RC Lens qui a annoncé que son match amical prévu ce samedi contre le Sparta Rotterdam a été annulé.

Dijon pour remplacer le Sparta

L'équipe néerlandaise a en effet annoncé au club Sang et Or que des cas de Covid-19 ont été recensés parmi ses joueurs. Pour ne risquer aucune contamination, le match a donc purement et simplement été annulé. Alors que le RC Lens a déjà disputé six rencontres amicales depuis le début de sa préparation, le promu en Ligue 1 a annoncé qu'il "communiquera dès que possible sur la tenue du match face à un adversaire à déterminer."

Le RC Lens a d'ailleurs rapidement réagi en annonçant en fin d'après-midi qu'un "dernier match de préparation" aurait lieu ce samedi à 19h, contre Dijon. Le DFCO avait d'ailleurs dû annuler un match amical contre Nîmes en raison d'une suspicion de cas de Covid-19 au sein de l'effectif nîmois. À sept jours de la reprise, l'inquiétude et l'incertitude règnent au sein des clubs de l'élite alors que plusieurs équipes comptent des cas de coronavirus dans leur effectif, à l'image de Strasbourg, où plusieurs joueurs sont contaminés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.