Ligue Europa : le Marseillais Dimitri Payet a une finale et les Bleus dans le viseur

Le meneur de jeu de l'OM espère que son parcours en coupe d'Europe lui permettra de décrocher sa place en équipe de France, pour la Coupe du monde en Russie, en juin. 

Le Marseillais Dimitri Payet, lors de OM-Salzbourg le 26 avril 2018. 
Le Marseillais Dimitri Payet, lors de OM-Salzbourg le 26 avril 2018.  (BORIS HORVAT / AFP)

Quand Dimitri Payet va, tout va à l'Olympique de Marseille. Ce pourrait être le proverbe de cette fin de saison tant la forme du meneur de jeu marseillais est étincelante. Jeudi 3 mai, il va tenter avec son club de décrocher un ticket pour la finale de la Ligue Europa : l'OM est en Autriche, à Salzbourg, pour sa demi-finale retour.

À l'aller, les Marseillais s'étaient imposés 2 à 0. Un match où le Réunionnais s'est illustré par deux passes décisives. Ce qui lui a valu notamment les félicitations du député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon après la rencontre.

Ce regain de forme arrive au bon moment pour Dimitri Payet. Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, doit annoncer le 15 mai sa liste des 23 joueurs retenus pour la Coupe du monde de football en Russie, en juin. Son bras droit, Guy Stéphan, sera dans les tribunes jeudi 3 mai à Salzbourg.

Absent de la sélection depuis octobre

L'équipe de France, Dimitri Payet y croit, et s’en donne les moyens : 20 passes décisives et 9 buts cette saison pour le meneur de jeu de l’OM, toutes compétitions confondues. Les références d’un international qu’il n’est plus pourtant depuis octobre 2017 et la victoire des Bleus contre la Biélorussie (2-1).

Le meneur de jeu a été privé de rassemblement avec les Bleus en novembre, et surtout en mars dernier pour les matchs amicaux contre la Colombie et la Russie. Une absence mal vécue par Dimitri Payet, qui a séché ses larmes en réalisant un très gros match à Bibao avec l’OM, en huitièmes de finale de Ligue Europa. Le point de départ d’une renaissance, qui pourrait bien le conduire en Russie, à la Coupe du monde, avec les Bleus.