Ligue 1 : un triplé et une passe décisive, Aleksandr Golovin encore étincelant avec Monaco

Titulaire pour la première fois depuis le 30 août, Aleksandr Golovin a récompensé son coach Niko Kovac par un match étincelant : un triplé et une passe décisive pour offrir la victoire à Monaco sur la pelouse de Nîmes (4-3). Le Russe est l'un des hommes en forme d'une équipe monégasque qui vise de plus en plus haut.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Aleksandr Golovin a signé son premier triplé en Ligue 1 dimanche 7 février à Nîmes (4-3). (NICOLAS TUCAT / AFP)

Absent pendant quinze matches de Ligue 1, Alexsandr Golovin avait fait son grand retour dans l'élite lors de la 18e journée face à Lorient (5-2). Libéré d'une blessure à la cuisse subie le 30 août, le meneur de jeu russe rattrape le temps perdu. Dimanche 7 février à Nîmes, il a marqué de son sceau la victoire monégasque à Nîmes (4-3).

Golovin voit triple

Aux Costières, il n'a fallu que trois minutes pour que l'ex-star du CSKA Moscou ouvre le score. Neuf minutes plus tard, Golovin signait déjà un doublé avec une frappe du pied droit sous la barre du gardien nîmois, Baptiste Reynet. Mais les Crocos n'ont pas lâché le morceau et après une demi-heure, Nîmes avait déjà recollé au score par Lucas Deaux (23e) et Zinedine Ferhat (32e).

Peu importe, dès le début de la seconde période, Golovin a repris son show. Un coup-franc direct pour redonner l'avantage aux hommes de Niko Kovac et signer un premier triplé depuis son arrivée dans le Championnat de France, à l'été 2018. Puis une passe décisive pour Kevin Volland comme un coup de massue définitif sur les têtes gardoises.

Ménagé à son retour de blessure avec du temps de jeu distribué avec parcimonie, Golovin est l'homme en forme sur le Rocher depuis quelques semaines. Après cette victoire contre Nîmes, l'international russe compte déjà quatre buts et trois passes décisives depuis son retour.

Golovin bientôt titulaire indiscutable ?

Sur le Rocher, Golovin est même devenu un talisman. Depuis que le meneur de jeu russe a rechaussé les crampons en Ligue 1, Monaco enchaîne les victoires, sept succès consécutives après celui obtenu à Nîmes. Enfin débarrassé de ses problèmes physiques, le Tsar monégasque devrait enfin s'installer dans le onze de Niko Kovac.

En concurrence avec le jeune ailier Sofiane Diop (20 ans), cinq buts cette saison, ou Krépin Diatta (21 ans), recruté cet hiver, Golovin est de plus en plus indispensable. Ses bons ballons alimentent l'inamovible duo d'attaquants Wissam Ben Yedder-Kevin Volland, toujours aussi efficace et Monaco se prend à rêver.

Avant le Clasico ce dimanche soir entre le Paris-Saint-Germain et Marseille, Golovin et ses coéquipiers sont revenus à hauteur du club parisien, cinq points derrière Lyon et trois derrière le LOSC. Dans le sillage d'un "Tsar" en pleine forme, les troupes monégasques pourraient bien pimenter la course au titre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.