Ligue 1 : Porté par Ben Yedder et Volland, Monaco de retour au premier plan

Grâce à sa victoire contre Montpellier acquise ce vendredi (3-2), l'AS Monaco a confirmé sa bonne série. 4e, les Monegasques ne sont virtuellement qu'à trois points du podium. Après être passé à deux doigts de la catastrophe en 2018-19 et un exercice 2019-20 très mitigé, le club du Rocher est enfin de retour au premier plan et il peut remercier son duo d'attaque Wissam Ben Yedder - Kevin Volland.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
A eux deux, Volland et Ben Yedder ont déjà marqué 19 buts en Ligue 1 cette saison (et délivré 9 passes décisives). (PASCAL GUYOT / AFP)

Je souhaite surtout que l’on ne nous double pas. En ce qui concerne nos ambitions, je regarde plus derrière que devant”. En conférence de presse d’avant-match, Niko Kovac n’était pas du genre à vouloir trop attirer l’attention sur son AS Monaco, le coach croate préférant peut-être continuer à avancer masqué. Mais le club du Rocher est bien de retour aux affaires, après deux saisons décevantes.

Le podium en vue

La première partie de saison a jeté beaucoup de lumière sur Lille. Récemment, c’est Lyon qui impressionnait et en dépit d’un spectacle fade, l’Olympique de Marseille gardait toutes ses chances pour jouer les premières places. C’est dans la peau d’un 4e concurrent sérieux pour le Paris Saint-Germain que Monaco est en train de se glisser. Après deux victoires prolifiques (5-2 contre Lorient et 3-0 contre Angers), l’ASM n’a pas tremblé, ou seulement dans le dernier quart d'heure, pour poursuivre sa série contre Montpellier ce vendredi soir (3-2).

Les débats ont pourtant semblé clos dès la première période grâce à l’inévitable duo Wissam Ben Yedder - Kevin Volland. La qualité du premier, international français et co-meilleur buteur sortant du championnat de France, ne faisait plus aucun doute. Ce vendredi, il a même ajouté deux nouveaux buts à sa palette déjà bien garnie, marquant son premier de la tête dans sa carrière en Ligue 1 d’une déviation aussi subtile que diabolique (35e) et transformant un penalty (62e). Comme la saison passée avec Islam Slimani, Ben Yedder a trouvé en Kevin Volland un lieutenant de choix.

Face à Montpellier, il a symboliquement catapulté au fond des filets le ballon que Ben Yedder avait envoyé sur la barre d’un retourné acrobatique (25e). En ouvrant le score, Volland a déjà marqué son 10e but en Ligue 1 2020/21 (en plus de 5 passes décisives), trouvant la faille lors de chacune de ses 5 dernières apparitions. L’attaquant allemand, arrivé début septembre dans la Principauté, a eu besoin d’un mois d’adaptation mais il est aujourd’hui l’une des principales raisons du retour au premier plan de l’ASM. 

"Le groupe progresse et les automatismes sont apparus au fil de la saison", convenait Niko Kovac cette semaine sans s'épancher vraiment sur les motifs de satisfaction. A l'évidence, la progression du tandem Aurélien Tchouaméni - Youssouf Fofana au milieu en fait partie, comme le rendement de Caio Henrique au poste de latéral gauche. Mais tout ça n'éclipsera pas le fait que l'ASM a toujours de grosses lacunes défensives. Quand Lyon a encaissé 18 buts, Lille 14 et Marseille 16, Monaco en est déjà à 29 (seulement 7 équipes font pire dans l'élite). Les deux encaissés contre Montpellier ce vendredi après avoir mené 3-0 en sont une illustration parfaite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.