Ligue 1 : nouveau festival offensif du PSG, qui bat Montpellier pour son premier match de la saison à domicile

Une semaine après leur large victoire face à Clermont, les Parisiens ont écrasé Montpellier (5-2), samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les Parisiens célèbrent un de leurs buts contre Montpellier, le 13 août 2022. (MATTHIEU MIRVILLE / AFP)

Paris trace sa route. Le PSG a dominé une faible équipe de Montpellier (5-2) au Parc des Princes, samedi 13 août, pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1. Le club de la capitale prend provisoirement seul la tête du classement.

Accrochés par des Montpelliérains bien en place en tout début de rencontre, les joueurs parisiens ont capitalisé sur des erreurs individuelles adverses pour prendre les devants. Sur une frappe excentrée de Kylian Mbappé, Falaye Sacko a contré le ballon dans son propre but. Moins de cinq minutes plus tard, le défenseur malien s'est rendu coupable d'une main au contact avec Lionel Messi, et Neymar a remporté son face-à-face avec Jons Omlin pour faire le break. Le PSG avait déjà bénéficié d'un penalty à la 23e minute, mais Kylian Mbappé avait buté sur le gardien suisse.

Première réussie pour Renato Sanches

Pour son retour sous le maillot parisien, après avoir manqué le premier match à Clermont en raison d'une petite gêne aux adducteurs, le Français s'est montré en jambes et a multiplié les appels sur le front de l'attaque. Mais il a longtemps manqué de précision. La réussite a fini par lui sourire, Mbappé inscrivant le quatrième but parisien d'une semelle acrobatique sur corner (70e).

Neymar s'était entre-temps fendu d'un doublé au retour des vestiaires (51e) pour permettre aux siens de prendre le large. Le Brésilien est même passé tout proche du triplé, avant d'être signalé hors-jeu. Troisième pion de l'attaque, Lionel Messi a offert une prestation un peu plus en demi-teinte, moins en vue qu'à Clermont, mais toujours précieux dans les combinaisons.

L'entraîneur parisien, Christophe Galtier, a profité du large avantage de son équipe pour faire tourner son effectif et offrir ses premières minutes de jeu à Renato Sanches, la dernière recrue parisienne. Le Portugais s'est tout de suite illustré en se muant en buteur sur son premier ballon (87e). Le transfuge rémois Hugo Ekitike a aussi grappillé quelques minutes sur le pré en fin de rencontre.

Inexistants offensivement pendant les 45 premières minutes, plombés par leurs erreurs, les Montpelliérains ont profité de la baisse de rythme en seconde période pour se projeter hors de leur moitié de terrain. Wahbi Khazri en a profité pour réduire l'écart seul face au but après une première frappe contrée d'Elye Wahi (58e), son premier but sous le maillot montpelliérain. Le jeune Enzo Tchato a ajouté une deuxième réalisation dans l'escarcelle en toute fin de rencontre. Les deux premiers buts encaissés par Paris cette saison, seul point noir de la soirée pour le PSG. Une maigre consolation pour les Héraultais, qui subissent au Parc des Princes leur premier revers de la saison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.