Ligue 1 : "Ne cédons pas à la panique", lance Raymond Domenech après la défaite de Nantes contre Lille

Raymond Domenech a pris les rênes du FC Nantes fin décembre pour une opération "maintien en Ligue 1" jusqu'à la fin de la saison. Mais les Canaris n'ont toujours pas gagné un match avec leur nouvel entraîneur et restent à la 18e place de Ligue 1 après leur défaite contre Lille (0-2) dimanche 7 février. Pourtant, l'ex-sélectionneur des Bleus ne veut pas céder se montrer trop alarmiste.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

C'est une nouvelle défaite qui est venue s'ajouter au compteur du FC Nantes. Lors de la 24e journée de Ligue 1 face au leader lillois, les Canaris se sont inclinés à domicile 2-0. Lucide, le coach Raymond Domenech est bien conscient du niveau de ses joueurs : "Avec cette première mi-temps, on ne pouvait pas espérer grand-chose. On a la chance de ne pas prendre de but sur les occasions où ils auraient dû marquer, et on en prend deux (...) sur des erreurs grossières, grotesques même. Je ne m'explique pas la première mi-temps."

L'entraîneur essaye tout de même de retenir le côté positif de la deuxième mi-temps. Une réaction des joueurs Nantais face au LOSC, mais qui n'a malheureusement pas payé : "On a été complètement absents, ça me dérange de voir à quel point on n'a pas existé. Heureusement on a été capables de réagir, mais j'espère qu'un jour on sera capable aussi d'agir. On a essayé en deuxième mi-temps, mais l'adversaire n'était pas du genre à te laisser jouer. En première mi-temps, on n'a même pas essayé."

Raymond Domenech tente désormais de se concentrer sur la suite du championnat avec un seul objectif en tête : aller chercher des points : "Il reste 14 matches, il faut prendre des points, c'est évident. On le sait, on le savait, ça se confirme, ça devient tendu, mais ne cédons pas à la panique. Il faut garder cette idée de vouloir jouer, de vouloir poser le jeu, de poser des problèmes à l'adversaire. Se tenir solide derrière et espérer marquer en contre, ça marchera pas." 

Au classement, Nantes pointe à une piteuse 18e place, celle du barragiste, à trois points de Lorient, 17e. Les Canaris se déplaceront à Angers dimanche prochain (15h) pour tenter de tourner la page d'une série de 15 matches sans victoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.