Ligue 1 : Nantes sur la bonne voie, mauvaise opération pour Nîmes dans la course au maintien

Dans un multiplex important pour le maintien dimanche, Nantes a surclassé Brest (4-1), tandis que Lorient et Saint-Etienne se sont donnés de l'air sur les barragistes en battant Angers (2-0) et Montpellier (2-1). Avec un nul face à Reims (2-2), Nîmes réalise la mauvaise affaire de l'après-midi.

Article rédigé par
Louise Gerber - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Nantes s'est imposé à Brest (4-1) lors de la 35e journée de Ligue 1 dimanche 2 mai 2021. (FRED TANNEAU / AFP)

Pluie de buts en Ligue 1. Dimanche, lors du multiplex de la 35e journée de championnat, 17 buts ont été inscrits en quatre matchs. Nîmes réalise la mauvaise opération du week-end avec son nul face à Reims, alors que Lorient et Nantes, ses deux concurrents dans la lutte au maintien, se sont respectivement imposés contre Angers et Brest.

Les Canaris impériaux

En grande forme, Nantes s'est largement imposé à Brest (4-1). Avec quatre buts inscrits par quatre buteurs différents - Moses Simon (15e), Ludovic Blas (27e), Imran Louza (56e), Kalifa Coulibaly sur penalty (62e) -, les Canaris signent leur plus large victoire de la saison.

Romain Faivre a sauvé l'honneur des Bretons en réduisant la marque en fin de rencontre. Cette victoire permet aux hommes d'Antoine Kombouaré de rester au contact de Lorient à trois journées de la fin du championnat.

Le maintien se rapproche pour Lorient

Lorient a réalisé un beau coup en battant Angers à domicile. Réduits à dix au quart d'heure de jeu, les Angevins n'ont jamais réussi à prendre l'ascendant sur les Bretons, finissant eux aussi à dix en fin de rencontre après le deuxième jaune de Julien Laporte (50e).

Yoane Wissa a d'abord ouvert le score sur penalty juste avant la pause (44e), avant que les Merlus ne fassent le break au retour des vestiaires (47e). Avec ce succès, Lorient prend une option sur le maintien : les Merlus (17e) comptent 4 unités de plus que les barragistes nantais.

Nîmes peut avoir des regrets

Nîmes y aura cru jusqu'au bout mais a finalement concédé le nul sur sa pelouse face à Reims (2-2). Menés au score (30e, Nathanaël Mbuku), les Nîmois ont recollé au score trois minutes après l'entame de la seconde période grâce à leur capitaine Renaud Ripart (47e). Passant devant grâce à Moussa Koné - auteur de 5 des 9 derniers buts des Crocos, Nîmes pensait avoir fait le plus dur.

Mais, c'était sans compter sur Alexis Flips, marquant le but de l'égalisation à dix minutes de la fin de la rencontre (80e). Nîmes ressort perdant de cette journée puisqu'avec la victoire des Canaris, les Crocos se font provisoirement décrocher par Nantes (comptant désormais deux points de retard sur le barragiste nantais).

Les Dijonnais lourdement battus

Le DFCO s'est lourdement incliné à domicile face à Metz (5-1). Réduits à dix juste avant la pause (43e) alors qu'ils étaient déjà menés de deux buts (Lamine Gueye, 37e et Pape Sarr, 42e), les Dijonnais ont un temps réduit la marque (Mama Baldé 48e), avant de se reprendre trois buts en un quart d'heure (Fouad Chafik en contre-son-camp à la 71e, Vagner à la 82e et Dylan Bronn à la 85e).

Saint-Etienne renverse Montpellier

Saint-Etienne a remporté trois points cruciaux dans la course au maintien en s'imposant face à Montpellier (2-1). Menés au score après le but d'Andy Delort en tout début de rencontre (6e), les Stéphanois ont bien réagi, en égalisant dix minutes plus tard (Romain Hamouma, 16e). Après la pause, le capitaine des Verts, Mathieu Debuchy, est venu soulager son équipe en doublant la mise (50e).

Douzièmes de Ligue 1 avec huit points d'avance sur Nantes, le barragiste, les hommes de Claude Puel ont fait un grand pas vers le maintien à la Mosson, dimanche.

Avec les succès de Bordeaux, Lorient et Nantes un peu plus tôt dans la journée, Saint-Etienne se devait de gagner pour affronter avec plus de sérénité les trois derniers matchs de championnat. D'autant plus que les Stéphanois défieront deux équipes de haut de tableau (Marseille et Lille) les prochains week-ends.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.