Cet article date de plus de deux ans.

Ligue 1 : Monaco au tapis, Caen et Dijon relancés !

Sale soirée pour l'AS Monaco qui a essuyé une défaite 1-0 sur le terrain de Nîmes et qui n'a plus le moindre point d'avance sur Caen, vainqueur de Reims (3-2), lors de cette 36e journée de Ligue 1. Le club de la Principauté ne passe devant le club normand qu'en raison d'une infime meilleure différence de buts (-19 contre -20). Comme Caen, Dijon se relance également après son succès 2-1 sur Strasbourg pour revenir à deux points de Monaco. Dans les autres résultats de la soirée, Nice et Nantes se sont quittés sur un nul (1-1), alors qu'Amiens et Toulouse ont fait 0-0.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (PASCAL GUYOT / AFP)

Jusqu'au bout, la lutte pour le maintien promet d'être intense. Monaco qui pensait s'être relancé après un début de saison catastrophique se retrouve dans une position extrêmement délicate. Les hommes de Leonardo Jardim n'ont pas le moindre point d'avance sur Caen, 18e et en position de barragiste. Pour ne rien arranger les affaires du champions de France 2017, Dijon s'est également relancé et ne compte plus qu'un petit point de retard.

Sauvés deux fois par les poteaux

Et la prestation des Monégasques n'a pas de quoi rassurer leurs supporteurs. Bousculés par des Nîmois entreprenants, les coéquipiers de Falcao ont même été sauvés à deux reprises par les montants. Après l'ouverture du score de Ripart dès la 9e minute, les Monégasques n'ont pas mis assez d'intensité pour espérer revenir au score.

Au même moment, Caen et Reims se sont livrés à un très joli duel. Ninga (14e), Fajr (40e) puis Guilbert (45e) ont profité des errements défensifs de leurs adversaires. Les Rémois ont bien réduit le score par Doumbia (37e) et Zeneli sur pénalty (82e), mais ce sont les Normands qui ont maîtrisé la rencontre. Grâce à ce succès, l'équipe de Fabien Mercadal se donne la possibilité d'espérer au maintien. La pression est désormais sur Monaco.

Enfin, c'est bien Dijon qui repointe le bout de son nez dans la course au maintien. Opposé à Strasbourg, le club bourguignon a arraché une très précieuse victoire 2-1 et ne compte plus que deux petits points de retard sur Caen et Monaco. Tavares a donné l'avantage aux siens avant qu'Ajorque réduise l'écart. C'est dans les arrêts de jeu (90+4e) que Kwon a donné la victoire aux Dijonnais dans un Stade Gaston-Gérard enthousiaste. La fin de championnat s'annonce palpitante !

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.