Cet article date de plus d'un an.

Ligue 1 : Lille concède le nul face à Rennes

Lille a concédé le nul face à Rennes ce dimanche pour le compte de la 6e journée de Ligue 1 (1-1). Si Jonathan Ikoné a ouvert logiquement le score, les Bretons ont largement dominé la fin de partie et ont été récompensés par un but d'Adrien Hunou.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Il y avait comme un parfum de coupe d'Europe ce dimanche au Roazhon Park. Face à des Lillois lourdement défaits face à l'Ajax d'Amsterdam en Ligue des champions, le Stade Rennais avait à cœur de se rattraper après avoir concédé le nul face au Celtic Glasgow en Europa League. Si la fatigue s'est longtemps fait ressentir dans les deux camps, le spectacle a été à la hauteur en deuxième période.

Le manque de réalisme lillois

Et à ce jeu-là, ce sont les Nordistes qui ont longtemps été les plus fringants. Avec Ikoné et Bamba en pistons d'Osimhen, les hommes de Christophe Galtier ont multiplié les offensives en première mi-temps. Mais comme face aux Néerlandais, l'efficacité a manqué. Luiz Araujo, Bamba ou encore Gabriel, les Lillois ont tenté mais rien n'y a fait.

Face à des Bretons en mode diesel, ils n'ont pas su profiter des approximations adverses et notamment le manque d'automatismes entre Flavien Tait ou encore Raphinha. Les Rennais n'ont ainsi réussi à cadrer aucun tir au terme des 45 premières minutes. 

Duel de gardiens

C'est en deuxième période que la partie s'est donc emballée. La faute d'abord à une erreur défensive des Bretons qui a profité à Osimhen. Le Nigérian s'est ainsi faufilé dans la défense adverse avant de servir Ikoné qui n'a plus eu qu'à pousser le ballon au fond des filets face à Mendy impuissant. Un but qui a eu le don de réveiller les Rennais. Bourigeaud, Niang et Raphinha ont alors rué sur le but de Maignan. Mais l'international espoirs a longtemps repoussé l'échéance. Avant de craquer sur une tête d'Adrien Hunou (68e).

La fin du match s'est résumée à un duel entre les deux gardiens du match qui se sont répondus à coup de parades, toutes plus spectaculaires les unes que les autres. Mais aucun des deux n'a craqué. À l'image de leur semaine européenne, Rennes et Lille se quittent avec des regrets. Si les Bretons restent sur le podium, les Nordistes figurent provisoirement au 5e rang. Un moindre mal. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.