Ligue 1 : les champions en titre lillois arrachent le match nul sur la pelouse de Metz

La meilleure défense de Ligue 1 en 2020-2021 a encaissé 3 buts.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Sven Botman a inscrit un but mais les Lillois ont souffert face à Metz. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Les champions de France débutent mal la défense de leur titre. Face à Metz, les Dogues ont perdu leur solidité défensive et ont dû batailler pour repartir avec un match nul (3-3). Ils avaient pourtant bien entamé la partie en ouvrant le score par l’intermédiaire de Sven Botman, mais Metz a haussé son niveau de jeu et a trouvé des espaces pour égaliser puis prendre l’avantage. A 11 contre 10 après l’expulsion du Grenat Boubacar Kouyaté, les Lillois sont parvenus à égaliser dans les dernières secondes pour ramener un point de leur déplacement en Lorraine.

Les Dogues ont retrouvé les bases qui avaient fait leur succès la saison dernière… pendant 30 minutes. Dominateurs, les Lillois ont fait bonne impression au début de la partie, en se projetant rapidement vers l’avant et en obligeant les Messins à s’essayer de loin. Les hommes de Jocelyn Gourvennec ont été récompensés sur corner, à la 23e minute, quand Yusuf Yazici a trouvé Sven Botman, auteur de son premier but avec le Losc. 

Mais bien pressés par les Messins, les Dogues ont alors commencé à perdre des ballons au milieu de terrain. Les Grenats en ont profité pour égaliser rapidement, à la 32e minute, par l’intermédiaire de Fabien Centonze, laissé libre par Reinildo. Galvanisés par ce but, les Lorrains ont enfoncé le clou après plusieurs combinaisons dans la défense lilloise grâce à Mathieu Udol (2-1, 42e). 

Burak Yilmaz encore décisif

Au retour des vestiaires, les Messins ont entamé la deuxième période comme ils avaient terminé la première. A la 52e minute, Fabien Centonze a pris Sven Botman de vitesse et sur un tacle du Néerlandais, le ballon a rebondi sur le tibia du latéral grenat avant de filer dans le but (3-1). Bafouillant son football, le Losc a continué à subir les attaques lorraines, jusqu’à ce que Metz soit réduit à 10 après l’expulsion de Boubacar Kouyaté pour un mauvais tacle sur Burak Yilmaz. Sur le coup-franc qui a suivi, les Dogues ont réagi : Sven Botman a trouvé la barre transversale et Benjamin André, qui avait bien suivi, pensait réduire le score avant que la VAR n’annule son but pour un hors-jeu très léger. 

En supériorité numérique, les Lillois ont multiplié les assauts sur le but messin. Après plusieurs tentatives maladroites et infructueuses, Jonathan Ikoné a réduit le score puis Burak Yilmaz a arraché le match nul sur une frappe contrée dans les dernières secondes du temps additionnel. 

Le LOSC n'avait plus encaissé 3 buts depuis sa défaite à Brest (3-2) en novembre 2020. Bousculé et imprécis, les Nordistes devront réagir dès le week-end prochain face à l’OGC Nice de Christophe Galtier, de retour au stade Pierre-Mauroy. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.