Ligue 1 : le PSG fait craquer Saint-Etienne mais perd Neymar

L'attaquant brésilien du PSG s'est tordu la cheville en fin de match dimanche et a été évacué sur civière. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Angel Di Maria a inscrit le deuxième but parisien à Saint-Etienne (1-3). (JEFF PACHOUD / AFP)

Dans le froid de Saint-Etienne, et parfois sous la neige, le Paris Saint-Germain s’est imposé, dimanche 28 novembre, au stade Geoffroy-Guichard (1-3). Alors que les Verts avaient ouvert le score grâce à Denis Bouanga, Marquinhos a trompé un Etienne Green jusque là impérial pour égaliser. En infériorité numérique à la suite de l'expulsion de Timothée Kolodziejczak, les Stéphanois ont subi durant la deuxième période avant de craquer. Si les trois points empochés sont une bonne nouvelle pour les Parisiens, ils ont en revanche perdu Neymar, qui s’est tordu la cheville et est sorti, en pleurs, sur civière. 

Pour les premières minutes de Sergio Ramos, titulaire, sous les couleurs parisiennes, le Paris Saint-Germain rapporte une victoire laborieuse du Forez. L’Espagnol a souvent été sollicité sur les contres menés par les Verts, qui ont montré un visage conquérant durant la première période et ont même mené un temps mais le carton rouge adressé à Kolodziejczak juste avant la mi-temps a marqué un tournant dans le match.

Messi enfin décisif

Sur le coup-franc qui a suivi l’expulsion du Stéphanois, Marquinhos, servi par Lionel Messi, a égalisé de la tête, alors qu’Etienne Green avait jusque là retardé l’échéance. Le gardien des Verts a plusieurs fois sauvé les siens avec des interventions décisives devant Kylian Mbappé et Neymar notamment, mais, patients, les Parisiens ont attendu la fin de la rencontre pour le tromper à nouveau, avec des réalisations d’Angel Di Maria (79e) et de leur capitaine, auteur d’un doublé (90e+1). 

Après son premier but en Ligue 1 le week-end dernier face à Nantes, Messi prend ses marques dans le championnat français. L’Argentin a souvent buté sur une défense stéphanoise solidaire,  mais a créé de nombreuses occasions pour ses coéquipiers. Il est notamment l’auteur des trois passes décisives sur les trois buts parisiens. 

Seule ombre au tableau pour le PSG, qui conforte sa place de leader : la blessure de Neymar, sorti en pleurs sur civière en fin de match. Le Brésilien s’est tordu la cheville en marchant sur celle d’Yvann Maçon et son entraîneur, Mauricio Pochettino n’était pas rassurant à l’issue de la rencontre au micro de Prime Video : "Les images sont impressionnantes, nous sommes inquiets". De leur côté, les Stéphanois retombent à la dernière place du classement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.