Cet article date de plus d'un an.

Ligue 1 : Moffi porte Nice, Doku enfonce Nantes, Reims toujours invincible... Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

La formation rémoise a dominé les hommes de Philippe Montanier, dimanche, tandis que Terem Moffi a débloqué son compteur à Monaco et offert le derby à Nice.
Article rédigé par franceinfo: sport, Robin Joanchicoy
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Junya Ito (Reims), Terem Moffi (Nice) et Jérémy Doku (Rennes), le 26 février 2023. (AFP)

Après la bonne opération lyonnaise, samedi, la 25e journée de Ligue s'est poursuivie, dimanche 26 février. Si la victoire burlesque d'Auxerre à Lorient a ouvert l'après-midi, le promu toulousain s'est incliné face aux irrésistibles Rémois (0-3), tandis que Jérémy Doku a donné la victoire au Stade Rennais dans le derby breton face à Nantes. Mené à la pause, Ajaccio a finalement renversé Troyes devant son public (2-1) et s'est donné de l'air en remontant à la 17e place, avant que Nice ne fasse le spectacle à Louis-II.

La perf' : Nice et Moffi dynamitent le Rocher

L'adage est connu : un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne. Mais quand on le remporte avec la manière, sur la pelouse du rival, c'est encore plus savoureux. Et c'est ce qu'a réalisé l'OGC Nice sur le terrain du voisin monégasque. Dès la pause, la rencontre était en effet pliée puisque les Aiglons menaient 3-0 à la mi-temps. Une avance logique, acquise grâce au doublé de la recrue Terem Moffi, muet et donc pointé du doigt depuis son arrivée en janvier, mais auteur de ses deux premiers buts sous le maillot niçois, sur deux ballons en profondeur. 

Khéphren Thuram, passeur décisif sur le deuxième, s'est ensuite mué en buteur magnifique sur le troisième. De quoi assommer les joueurs de la Principauté, qui n'ont jamais semblé en mesure de revenir. Mais aussi de quoi alléger la pression sur les épaules de l'OM, assuré de conserver sa place de dauphin dimanche, quoi qu'il se passe lors du Classique face au PSG à 20h45.

La stat' : Reims sans adversité en Europe

Les Rémois ne perdent plus en championnat. Défaits au Stadium de Toulouse en Coupe de France (1-3), mercredi 8 février, les hommes de Will Still ont rectifié le tir dès les premières minutes de cette 25e journée de Ligue 1.

Grâce à des buts de Junya Ito (4e), de Marshall Munetsi (7e) et de Yunis Abdelhamid (69e), le club rémois poursuit son excellente dynamique et reste désormais invaincu depuis 17 matchs en Ligue 1, soit la meilleure série de son histoire. Aucune équipe des cinq grands championnats européens ne fait mieux cette saison.

Le joueur : Jérémy Doku relève la tête

Il avait été le premier à se manquer lors de la séance de tirs au but fatale au Stade Rennais en Ligue Europa, jeudi 23 février. Jérémy Doku s'est bien relancé, dimanche. Servie au second poteau par Arnaud Kalimuendo à la 20e minute, la fusée belge est parvenue à se frayer un chemin dans l’axe du rectangle nantais et a finalement trompé Alban Lafont, pris à contre-pied.

Le Rennais s'offre ainsi sa première réalisation de la saison en championnat. Unique buteur de la rencontre, Jérémy Doku permet à Rennes de s'imposer dans ce derby breton et de remonter à la cinquième place de Ligue 1, synonyme de compétitions européennes.

Le geste : un coup franc gag mais salvateur

Après une heure de jeu morose entre le FC Lorient et l’AJ Auxerre, il fallait bien une étincelle pour réveiller le stade du Moustoir. La lumière est finalement venue de l’Auxerrois Rayan Raveloson, auteur de son premier but en Ligue 1. L’international malgache a nettoyé le petit filet lorientais sur un coup franc frappé… en trébuchant. Sa réalisation burlesque permet à l’AJ Auxerre de rester invaincu (deux nuls suivis de deux succès), et surtout de sortir de la zone rouge, en passant de la 18e à la 16e place.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.