Ligue 1 : champion malgré son match nul contre Lens, le PSG égale Saint-Etienne avec un dixième titre national dans son histoire

Réduit à dix, Lens a égalisé dans les derniers instants au Parc des Princes, samedi, sans priver le PSG du sacre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Neymar, Marquinhos et Lionel Messi exhultent après l'ouverture du score de l'Argentin face à Lens, le 23 avril 2022. (ALAIN JOCARD / AFP)

Peu importe, finalement, la manière et le résultat. Le titre est là, quand bien même il a été "fêté" dans une indifférence gênante. Malgré son match nul contre Lens ce samedi 23 avril (1-1), le Paris Saint-Germain est redevenu champion de France. La nouvelle n'est pas une surprise mais son officialisation était attendue. À quatre journées de la fin du championnat, le club parisien a été sacré malgré son résultat nul face aux Sang et Or, qui restent eux placés dans la course à l'Europe.

Le bijou de Messi n'a pas suffi

Après s'être longtemps cassé les dents sur de solides Lensois, le PSG pensait pourtant avoir assuré le coup grâce à un but somptueux de Lionel Messi. Alors que le PSG assiègeait la cage artésienne sans succès depuis plus d'une heure, le génie argentin sortait de sa botte un geste dont il a le secret. Bien décalé par Neymar aux abords de la surface, Messi contrôlait et enchaînait d'une frappe enroulée limpide et surpuissante du gauche (1-0, 67e).

Muet depuis le début de la rencontre à cause de la grève du virage Auteuil, le Parc des Princes rugissait soudain et les "Messi, Messi" descendaient des travées. Sans se montrer brillant, le PSG a fait le principal. Muselés, les Lensois ne semblaient pas en mesure de pouvoir gâcher la fête parisienne. Mais au bout d'un contre en fin de match, Corentin Jean surgissait au second poteau pour pousser le ballon dans le but vide. Lens égalisait, et gâchait quelque peu le sacre, alors que, comme promis, les Ultras parisiens commençaient à fêter le titre en dehors du stade à coup de feux d'artifice.

Paris égale Saint-Etienne

Après avoir cédé son trône au LOSC la saison passée, Paris retrouve les sommets du championnat français, pour la dixième fois de son histoire, en seulement 52 ans d'existence. Cerise sur le gâteau : ce nouveau sacre permet au PSG de dépasser l'OM, bloqué à 9 depuis 2010. Et surtout d'égaler le record de l'AS Saint-Etienne avec dix titres. 

Avec huit sacres lors des dix dernières éditions, le PSG règne sans partage depuis l'arrivée des investisseurs qataris de QSI en 2011. Depuis la saison 2012-2013, les Parisiens n'ont laissé que deux titres à la concurrence. Au total, seuls Montpellier en 2011-2012, Monaco en 2016-2017 et Lille l'an dernier ont su remettre en question l'hégémonie bleue et rouge depuis le début de l'ère qatari.

Avec un tel total, Paris revient à hauteur de Saint-Etienne en soulevant un dixième trophée. Hégémoniques à leur époque, les Stéphanois avaient, eux, remporté sept championnats en dix saisons entre 1967 et 1976, avant d'empocher le dernier en 1981, le seul avec Michel Platini dans leurs rangs. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.