Cet article date de plus de huit ans.

L1: Nice et Lille se partagent les points

Lille a fait match nul 2-2 à Nice lors de la 3e journée de Ligue 1 et ne s'est qu'en partie rassuré après sa défaite mardi à Copenhague en match aller des barrages de la Ligue des Champions (1-0) et avant le match retour de mercredi. Nice, qui n'avait pas marqué le moindre but jusqu'ici, inscrit de son côté son deuxième point de ce championnat.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Payet fait mouche

A l'image de Dimitri Payet, les joueurs de Rudi Garcia ont montré qu'ils voulaient se racheter quatre jours après une défaite à Copenhague, mais leurs efforts n'ont pas suffi. L'ancien Stéphanois, qui avait raté un précieux penalty au Danemark, avait ouvert le score à la 36e minute de jeu après une passe de Florent Balmont, venu arracher le ballon dans les pieds de la défense niçoise.

Rudi Garcia (entraîneur de Lille): "Un bon point pour nous. Mon groupe est mature. Ce match à Nice est la meilleure préparation au barrage retour de la Ligue des Champions".

Mais, les défenseurs lillois se sont montrés très passifs sur un coup-franc à la 43e minute, si bien que Nemanja Pejcinovic s'est trouvé libre de ses mouvements et a pu battre Mickaël Landreau de près. Les nuages ont continué de s'accumuler au-dessus de la tête de Rudi Garcia lorsqu'Eric Bauthéac a marqué au terme d'une contre-attaque rondement menée par Camel Meriem (55e), entré à la mi-temps.

Landreau sauve les meubles

Les Lillois, qui n'ont plus goûté à la victoire depuis 15 jours exactement, sont revenus au contact à la 59e minute grâce à Djibril Sidibé. Pas intimidé pour ses débuts en Ligue 1, le défenseur de 20 ans a forcé l'entrée de la défense niçoise et marqué seul. Le score n'a plus évolué par la suite, mais le LOSC a eu besoin de quelques arrêts spectaculaires de Mickaël Landreau pour ne pas encaisser un troisième but.

Avec ce match nul, Lille compte cinq points et grimpe à la cinquième place  avant les cinq matches de la soirée et ceux de dimanche, notamment  Montpellier-Marseille et Paris SG-Bordeaux. Nice, qui n'avait pas marqué le moindre but jusqu'ici, inscrit de son côté  son deuxième point et monte provisoirement à la 13e place.

Claude Puel (entraîneur de Nice): "On est passé par tous les états d'âme dans cette rencontre.Une entame catastrophique, nous étions tétanisés et stressés.Nous avons alors donné des munitions à Lille.Peu à peu, nous sommes entrés dans le match et les joueurs ont montré des choses intéressantes. Après la pause, c'est devenu un peu fou fou.Tout n'est pas parfait, mais il y a des progrès".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.