Infographies Trophées UNFP : les statistiques folles de Kylian Mbappé, le maître incontesté de la Ligue 1

Désigné meilleur joueur du championnat français, dimanche, l'attaquant du Paris Saint-Germain a réalisé sa saison la plus aboutie. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La joie de Kylian Mbappé, ici buteur contre Strasbourg à la Meinau, le 22 avril 2022.  (PATRICK HERTZOG / AFP)

Une saison en lévitation. Kylian Mbappé échappe à la loi de Newton comme aux défenseurs, il ne connaît pas la loi de la gravité. Aérien, il a survolé l'exercice 2021-2022 et c'est sans aucune surprise qu'il a été désigné, dimanche 15 mai, meilleur joueur de Ligue 1. Sur le terrain, l'impression de puissance et de vitesse frappe la rétine. Les chiffres, souvent si froids, ne font que renforcer cette sensation visuelle de vertige. Retour en statistiques sur l'an de grâce 2022 de l'enfant prodige du foot français. 

Une influence toujours croissante

Révélé sous les atours princiers de Monaco, le joyau n'a cessé de se polir et de prendre de la valeur. Quittant l'écrin monégasque devenu subitement trop étroit pour son éclat, Mbappé n'a eu de cesse de peser toujours plus sur le jeu de son équipe. De ses premières apparitions sous le maillot de l'ASM à l'apogée statistique de cette saison avec le PSG, le natif de Bondy présente une ligne de progression quasi constante, pour les buts marqués comme pour les passes décisives délivrées. 

Si, depuis ses premières accélérations sur les pelouses de Ligue 1, Kylian Mbappé avait laissé présager une vraie adresse devant le but, c'est bien dans le domaine de la dernière passe qu'il a réalisé ses progrès les plus prégnants. Le Parisien a clairement étoffé son jeu, se montrant extrêmement altruiste pour un numéro 9, tout en gardant son sang-froid devant les gardiens. Une véritable gageure quand on connaît l'exigence du poste. Ses 17 passes décisives cette saison, un chiffre ahurissant et digne des meilleurs milieux de terrain du monde, en témoignent.

On pourrait rétorquer qu'il est toujours plus facile de gonfler cette statistique lorsque l'on possède des joueurs comme Lionel Messi ou Neymar à ses côtés. Dans les faits, les deux Sud-Américains, souvent à court de forme ou blessés, n'ont pas fait excessivement pencher la balance. Il est presque effrayant de penser au total de buts et de passes décisives que le Français aurait atteint avec ses deux partenaires évoluant à leur meilleur niveau. 

L'archétype de l'attaquant moderne

Après deux décennies marquées par l'empreinte de Messi et Ronaldo, deux joueurs inclassables, hybrides et iconoclastes, il semblerait que le football moderne redonne sa part belle aux attaquant complets, capables de marquer tout en pesant sur le jeu. Les fameux "renards des surfaces" ont été chassés du poulailler. Les Mbappé, Benzema ou Salah règnent désormais en maîtres sur la basse-cour.

Seules exceptions notables parmi les joueurs les plus décisifs des cinq grands championnats, les anachroniques Ciro Immobile et Robert Lewandowski ne peuvent pour l'heure se targuer respectivement que d'une et trois passes décisives dans la saison. Avec un ratio bien plus équilibré (25 buts pour 17 passes décisives), Mbappé s'est révélé comme le joueur le plus décisif de ces cinq championnats. La Ligue 1 pouvait-elle ne pas le sacrer ? Parfois, un vote c'est simple. Celui-ci était guidé par l'évidence de l'art. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.