Football : la crise couvait depuis des mois à Bastia

En direct du stade de Furiani (Haute-Corse), lundi 17 avril, le journaliste Henri Mariani explique que les incidents qui ont éclaté dimanche lors du match entre Bastia et Lyon sont le produit d’une crise qui couve depuis de longs mois.

Voir la vidéo
france 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les incidents qui ont eu lieu lors de la réception de Lyon par Bastia dimanche 16 avril ne sont pas vraiment une surprise explique le journaliste Henri Mariani, en direct de Furiani (Haute-Corse). "Cette crise couve depuis le mois de janvier, depuis l’élimination du club corse de la Coupe de France par le PSG sur le score de 7 à 0. À l’époque, un groupe de supporters avait déjà lancé une pétition sur internet pour réclamer la démission des dirigeants. Le 5 février dernier, des supporters s’étaient rassemblés devant le stade de Furiani, pour contester la gestion du club et notamment l’absence de recrutement. Enfin, le 2 avril, des incidents avaient opposé un groupe de supporters bastiais aux dirigeants du club, après une nouvelle défaite, face à Lille".

Des interpellations dans les prochains jours

Ce matin, la machine judiciaire s’est mise en marche poursuit le journaliste. "Une enquête judiciaire a été ouverte pour tenter d’identifier les supporters qui ont envahi la pelouse dimanche après-midi, et des interpellations devraient avoir lieu dans les prochains jours. Les dirigeants bastiais vont également devoir rendre des comptes. La justice leur reproche de ne pas avoir su écarter les supporters les plus radicaux".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des supporters de Bastia ont envahi la pelouse avant le coup d\'envoi du match contre l\'OL, dimanche 16 avril, au stade Armand-Cesari, à Bastia (Haute-Corse).
Des supporters de Bastia ont envahi la pelouse avant le coup d'envoi du match contre l'OL, dimanche 16 avril, au stade Armand-Cesari, à Bastia (Haute-Corse). (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)