Foot : à Marseille, le tifo géant financé par Netflix vire au psychodrame entre supporters

Contesté et rejeté par une partie des supporters, un gigantesque tifo qui devait faire la promotion de la série "Marseille" suscite la polémique.

Les acteurs de la série \"Marseille\" pose à Marseille, le 18 février 2018. 
Les acteurs de la série "Marseille" pose à Marseille, le 18 février 2018.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Le gigantesque tifo prévu pour le match Marseille-Bordeaux dimanche 18 février, à 21 heures soulève la polémique car une partie des supporters se désolidarisent de l'aide financière apportée par la chaîne Netflix, qui en profite pour promouvoir sa série Marseille. "Il est gâché, ce tifo, ça risque de siffler", regrette le leader du club de supporters des Yankees, Michel Tonini, interrogé par l'AFP. "C'est grotesque. Au bout du compte ça fait un buzz inverse alors qu'on voulait juste animer le stade."

Ce groupe du virage Nord avait prévu un grand tifo, avec Marseille écrit en immenses lettres, ces spectacles de papier et de plastique sur toute une tribune, étendue à la tribune voisine Ganay du stade Vélodrome et a demandé un soutien financier à la chaîne Netflix, qui, par ailleurs, a prévu de communiquer autour de la saison 2 de sa série Marseille pour ce match de gala de la 26e journée de Ligue 1. "Le tifo, on l'avait préparé nous-mêmes, il n'y a rien de Netflix dedans, c'est sans contrepartie, ils sont juste content d'avoir un tifo le jour de leur opération de promotion", poursuit Tonini. 

Mais d'autres groupes de supporters n'ont pas apprécié. "On les a aidé à rouler des papiers pendant trois jours, mais quand on a appris [que Netflix payait], on s'est désolidarisé du tifo sur Ganay, nous les Dodgers et les MTP [Marseille trop puissant]", explique Christian Cataldo, chef des Dodgers. 

"Une série de merde qui enfonce plus Marseille qu'elle ne la met en avant"

"Cela ne me plaît pas du tout, déjà c'est une série de merde qui enfonce plus Marseille qu'elle ne la met en avant", poursuit Cataldo.

Des voyous, des drogués, il y en a ailleurs qu'à Marseille, je ne veux pas être associé à cette série.Christian Cataldo, chef des Dodgersà l'AFP

Les Dodgers "ne regrettent pas d'avoir aidé les Yankees", ajoute-t-il. "Ils auraient dû nous le dire avant mais on a réglé ce problème entre nous." "Un tifo gratuit, c’est génial ! Il n’y a pas de drame. Maintenant, le gars de Netflix est au bord du suicide depuis que c’est le bordel avec ce tifo. Il n’y a qu’à Marseille qu’on voit ça...", se désespère Michel Tonini, patron des Yankee auprès de RMC Sport.

Netflix a payé le papier, le plastique et la location trois jours d'un local au parc d'exposition Chanot, voisin du Vélodrome, pour mettre en place la mosaïque, une somme entre 20 et 30 000 euros selon les sources.

De sources proches du club, le coup d'envoi fictif du match que devait donner Gérard Depardieu a été annulé par l'OM. Les dirigeants craignent, en effet, que l'acteur de 69 ans, qui joue dans la série Marseille, se fasse siffler par les spectateurs du stade Vélodrome.