Cet article date de plus d'un an.

Ligue 1 : Le PSG renoue avec la victoire et inflige à Didier Digard sa première défaite avec Nice

Le Paris Saint-Germain, grâce à ce succès (2-0) à Nice, reprend six points d'avance sur Lens.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La joie des Parisiens, lors de leur déplacement à Nice lors de la 30e journée de Ligue 1, le 8 avril 2023. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Paris reprend ses distances. Nice a concédé sa première défaite depuis que Didier Digard est sur son banc, face au Paris Saint-Germain (2-0), le 8 avril 2023 lors de la 30e journée de Ligue 1. Le PSG renoue avec la victoire après deux défaites consécutives. Lionel Messi et Sergio Ramos sont les deux buteurs du soir mais c’est bien Gianluigi Donnarumma qui a sauvé les siens grâce à ses nombreuses parades, et un brin de réussite sur deux poteaux touchés par les Aiglons.

Après un début de match globalement maîtrisé, les Parisiens ont laissé les Niçois enchaîner les opportunités. Si Danilo Pereira a touché le poteau de la tête, c’est Lionel Messi qui a débloqué la situation sur un service de Nuno Mendes (25e). Une première période achevée par ce qui sera le film de la deuxième période : un double arrêt de “Gigio” Donnarumma, décisif face à Nicolas Pepe puis Terem Moffi.

Gianluigi Donnarumma décisif pour Paris

Au retour des vestiaires, les Parisiens ont vacillé durant le premier quart d’heure et il a fallu un incroyable concours de circonstance (et l'appui de la "goal line technologie") pour que la tête de Dante ne passe pas la ligne de but après avoir touché la barre. Donnarumma a enchaîné les parades décisives (sept au total), avant que Ramos ne double la mise sur un corner de Messi (75e). En fin de match, Danilo Pereira a dévié un centre niçois sur sa propre barre transversale. Paris a souffert et manqué d'imagination, à l’image d’un Kylian Mbappé transparent et auteur d’un gros raté devant le but dans le temps additionnel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.