Coupe de France : le Stade Portelois veut y croire face à Strasbourg

Le Stade Portelois, qui joue en nationale 3, affronte samedi 4 janvier le Racing Club de Strasbourg, club de Ligue 1, en 32e de finale de la Coupe de France.

Lors du match de Coupe de France entre le Stade Portelois et Senlis, le 8 décembre 2019 à Amiens dans la Somme.
Lors du match de Coupe de France entre le Stade Portelois et Senlis, le 8 décembre 2019 à Amiens dans la Somme. (DOMINIQUE TOUCHART / MAXPPP)

Le 8 décembre 2019, le Stade Portelois bat Senlis et accède pour la troisième fois de son histoire aux 32e de finale de la Coupe de France. L'équipe du Pas-de-Calais, qui évolue en nationale 3 (l’équivalent de la 5e division), reçoit samedi 4 janvier 2020 le mythique Racing Club de Strasbourg qui joue désormais en Ligue 1.

Depuis, tous les bénévoles s’investissent pour préparer cette rencontre de gala. Douze points de ventes sont ouverts sur toute la Côte d’Opale. "On a eu une personne du milieu de la France qui cherchait une place, explique Ghislain qui gère la billetterie du Portel. Il y a même des gens de Lille qui ne viennent pas d’habitude au Stade."

Un stade plein aux couleurs du club

Le club a tout prévu pour remplir le stade de l’Épopée, situé à Calais, aux couleurs du club. "Il y a des écharpes notées Coupe de France avec le logo du stade Portelois et le logo de Strasbourg, décrit Grégory bénévole. Sans oublier nos trois bonnets aux couleurs différentes : noir, bleu et jaune moutarde."

Au total, 25 bus sont prêtés par la mairie du Portel. Ils transporteront 1 400 supporters jusqu’à Calais, comme Marceau, joueur de la section des moins de 16 ans du Stade Portelois. Il sera la mascotte du club déguisé en ours, "avec un tshirt et un short du Stade Portelois", s’amuse Marceau. "On m’a proposé et je trouvais ça sympa, continue le jeune joueur. Ce n’est pas souvent qu’on peut accueillir des équipes comme ça." 

Ça donne envie, on se dit qu’on pourrait le faire aussi plus tard.Marceau, joueur des moins de 16 ans du Stade Porteloisà France Bleu Nord

Les frissons de la Coupe de France

Un soutien des supporters décisif prédit l'entraîneur portelois Vincent Ehouman : "C’est un match dont tout club rêve depuis un moment. J’ai vraiment confiance en ces garçons et je souhaite qu’ils ne soient pas dévorés par l’événement. Il faut qu’ils vivent le moment, qu’ils s’éclatent, et posent des problèmes à Strasbourg."

Je veux qu’on joue pour essayer de gagner le match.Vincent Ehouman, entraîneur du Stade Porteloisà France Bleu Nord

Le coach portelois connaît bien les frissons de la Coupe de France, il y a quinze ans, Vincent Ehouman jouait à Boulogne en CFA lors de l’exploit de l’élimination du FC Nantes.

Coupe de France : le Stade Portelois veut y croire face à Strasbourg
--'--
--'--