Cet article date de plus de six ans.

Casanova remercié, Arribagé en mission commando à Toulouse

En chute libre depuis plusieurs semaines au point de stagner dans la zone de relégation (18e avec 29 pts), Toulouse a fait sauter le fusible Alain Casanova. En poste depuis 2008 au TFC, l'entraîneur le plus ancien de Ligue 1 a été prié de laisser sa place à Dominique Arribagé après une nouvelle défaite samedi à Lens (1-0). Ancien joueur de Toulouse et du Stade Rennais, Arribagé était en charge du recrutement au sein du club.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Alain Casanova avait beau être l'entraîneur disposant de la plus grande longévité sur un banc de Ligue 1, il n'a pas pu résister à la spirale négative du Téfécé (deux victoires sur les 14 dernières journées, ndlr). A neuf journées de la clôture de la saison, le président Olivier Sadran a misé sur un électrochoc pour sauver son club. Ce changement à la tête a été officialisé lors d'une conférence de presse.

A dix journées de la fin, il était évident que la décision serait compliquée à prendre, puisque dixit Sadran, "elle vient au bout d'une période qui est dure pour le club, qui nous met dans une position très délicate". Le choix interne a donc été privilégié. Arribagé, ancien défenseur du TFC et du Stade Rennais et qui était jusqu'à  présent chargé du recrutement au sein du club, a souligné pour sa part que "l'état d'urgence fait qu'il faut sauver le club. C'est ce qu'on va s'attacher  à faire. On va vendre chèrement notre peau". Le discours général est donc à la confiance, même si l'on ignore s'il s'agit en l'occurrence de faire plutôt dans la méthode Coué.  

   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.