Bruno Genesio menacé à l'OL : "Il y a eu une erreur de gestion", estime Raymond Domenech

L'ancien sélectionneur de l'équipe de France estime que Jean-Michel Aulas n'aurait pas du être aussi catégorique sur l'avenir de l'entraineur de l'OL.

Raymond Domenech lors d\'un match de football à Rennes, le 19 août 2017.
Raymond Domenech lors d'un match de football à Rennes, le 19 août 2017. (LOIC VENANCE / AFP)

"Il y a eu une erreur de gestion" dans le traitement du cas Bruno Genesio de la part de Jean-Michel Aulas, estime Raymond Domenech samedi 6 avril sur franceinfo. L'ancien sélectionneur des Bleus, aujourd'hui à la tête du syndicat des entraîneurs, estime que le président de l'Olympique lyonnais a "pris un risque énorme" en choisissant de se prononcer sur l'avenir de Bruno Genesio à l'OL le 2 avril, au soir du match décisif contre Rennes.

"La communication a été compliquée et difficile parce qu'annoncer qu'on allait donner une décision le 2 avril après un match de Coupe de France contre Rennes, c'était prendre un risque énorme. Si le président de l'OL a fini par repousser sa décision à la fin de la saison, "il y a eu une erreur de gestion", juge l'ancien sélectionneur de l'équipe de France.

Aulas "pris entre deux feux"

"Ce qui est problématique c'est la pression des supporteurs qui voulaient absolument se débarrasser de Bruno Genesio alors que c'est un enfant de l'OL qui a commencé au club, qui est Lyonnais pur souche, qui a bien travaillé, qui les a même sauvés", tempère le président du syndicat des entraîneurs.

Pour lui, Jean-Michel Aulas "est pris entre deux feux. Celui du 'modèle économique' de l'OL et celui des supporteurs qui veulent autre chose. Et lui, il est au milieu et il devait choisir", conclut Raymond Domenech.