Cet article date de plus de quatre ans.

Angel Di Maria trouve un accord avec le fisc espagnol

L'ailier argentin du Paris SG Angel Di Maria, ancien du Real Madrid (2010-2014), a conclu un accord amiable avec le parquet concernant une fraude fiscale de 1,3 million d'euros, acceptant une peine de prison de 16 mois qu'il ne devrait pas purger, a-t-on appris mercredi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Angel Di Maria (Paris Saint-Germain) (JEFF PACHOUD / AFP)

Le parquet de Madrid a accepté que Di Maria verse environ 2 millions d'euros et reçoive une peine de prison non exécutable en échange d'une reconnaissance de culpabilité pour deux délits commis en 2012 et 2013, peut-on lire dans un document du parquet que l'AFP s'est procuré. Les peines inférieures à deux ans de prison ne sont habituellement pas purgées en Espagne en l'absence d'antécédents judiciaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.