Cet article date de plus de cinq ans.

Valence passe ses nerfs sur le Celta Vigo

En écrasant le Celta Vigo (5-1), pourtant 3e de Liga, les Valenciens ont effacé leur revers du milieu de semaine en Ligue des champions, chez les Belges de La Gantoise (1-0). Ils remontent à la 6e place.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Dani Parejo (Valence), auteur d'un doublé face au Celta Vigo. (MIGUEL RIOPA / AFP)

Après la désillusion, la rebellion. Le Valence FC, battu 1-0 en Ligue des champions sur le terrain de La Gantoise sans avoir réussi un seul tir cadré, s'est réveillé avec la manière chez le Celta Vigo (5-1), lors de la 11e journée de Liga. Les Valenciens, qui auraient pu valider leur ticket pour les 8es de finale de la C1, ont été inexistants en Belgique. Mais samedi, ils n'ont laissé aucune chance au Celta, pourtant troisième avec seulement trois points de moins que le duo de tête Real Madrid - FC Barcelone.

C'est l'attaquant Paco Alcacer, auteur d'un doublé, qui a sonné la révolte en ouvrant la marque (13e). Si Augusto Fernandez a égalisé de la tête onze minutes plus tard, l'espoir de Vigo de rejoindre le duo de tête aurait même pu prendre de la consistance, un peu plus tard. Le Celta a envoyé le ballon dans les buts valanciens peu après le coup de sifflet de l'arbitre... leur accordant un coup franc à l'entrée de la surface.

Daniel Parejo, lui aussi auteur d'un doublé, a redonné l'avantage aux Valenciens, désormais 6es, à trois longueurs de leurs victimes du jour, juste avant la pause d'un superbe coup franc. Au cours d'une seconde période encore dominée par le Celta, c'est à nouveau Valence qui s'est montré plus réaliste et plus efficace en ajoutant trois autres buts, dont un second d'Alcacer dès la reprise pour fêter dignement sa sélection en équipe d'Espagne. Parejo (64e) et Shkodran Mustafi (79e) ont définitivement assommé le Celta Vigo, qui n'avait perdu jusque là qu'un seul match de Liga.

Dimanche, le Real, déjà qualifié pour les 8es de finale de la C1, tentera de gagner chez le FC Séville, 11e, afin de rester en tête du Championnat et  accueillir en leader le FC Barcelone, deuxième à égalité de points (24), lors du premier clasico de la saison, le 21 novembre au Santiago Bernabeu. Les Blaugrana, toujours privés de Lionel Messi blessé, accueilleront Villarreal, 5e. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.