Cet article date de plus d'un an.

Liga : Messi illumine Barcelone contre Valladolid

D'une délicieuse louche pour Arturo Vidal puis un doublé, Lionel Messi a offert à Barcelone contre Valladolid (5-1) la tête du Championnat devant Grenade et l'Atlético de Madrid, tenu en échec contre Alavès (1-1). Un trône précaire pour les Blaugrana : la surprenante équipe de Grenade peut reprendre les commandes en cas de victoire à Getafe jeudi. Même si, avec le report du clasico, prévu le week-end dernier, au 18 décembre en raison des violences en Catalogne, le Barça (1er, 22 pts) compte un match de moins.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Leur dernière sortie datait du laborieux succès contre le Slavia Prague (2-1) en C1 mercredi dernier. Cette fois, les joueurs d'Ernesto Valverde ont été nettement plus convaincants et ils le doivent toujours au même petit génie argentin. A égalité après deux cafouillages sur des coups de pied arrêtés ayant donné un premier but catalan (Lenglet, 2e), et un autre de Valladolid (Kiko, 15e), Barcelone s'en est remis à la magie de Lionel Messi. La Pulga a d'abord enchanté le Camp Nou d'une louche par dessus la défense pour son milieu Arturo Vidal qui, en extension, a rabattu le ballon dans les filets (29e). Avant d'inscrire le 50e coup franc direct de sa carrière (dont six avec l'Argentine), selon le statisticien Opta, d'un tir parfaitement enroulé dans la lucarne gauche du pauvre Jordi Masip (34e) qui a encore dû s'incliner deux fois.

D'abord sur une frappe croisée sèche de Messi (75e) puis un tir placé de Luis Suarez (77e), bien lancé dans la profondeur par... Messi. L'Argentin a donc signé deux buts et deux passes décisifs dans ce festival offensif catalan, bien plus spectaculaire que le triste match nul concédé par l'Atlético Madrid chez les Basques du Deportivo Alavès (1-1) plus tôt mardi. Les Blaugrana, en attendant Grenade, reprennent les commandes du championnat espagnol.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.