Liga : le directeur du Barça affirme qu'Ousmane Dembélé ne sera plus convoqué et qu'il doit "partir immédiatement"

Le directeur sportif du club catalan, lassé des tergiversations du joueur français au moment de renouveler son contrat, lui a montré la porte jeudi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'attaquant français Ousmane Dembélé lors du match Barcelone-Vlilarreal, le 24 septembre 2019, à Barcelone (Espagne).  (JOSE BRETON / NURPHOTO / AFP)

Les relations étaient déjà très tendues entre Ousmane Dembélé et le Barça, actuellement à la peine en Liga. Elles ont atteint jeudi 20 janvier le point de non-retour.

Mateu Alemany, en charge de la direction sportive du Barça, l'a annoncé sur les réseaux sociaux du club blaugrana en déclarant : "Nous sommes le 20 janvier et il nous paraît évident que le joueur ne compte pas sur le Barça et n'est pas engagé dans le projet sportif du Barça. Dans ces conditions, nous lui avons donc dit à lui et à ses agents qu'il devait partir immédiatement". 

Un mariage raté

Le dirigeant estime que le club a fait tous les efforts possibles pour prolonger Dembélé. "Avec Ousmane, avec ses agents, on a commencé les discussions en juillet. On a parlé pendant six ou sept mois, le Barça a fait plusieurs offres pour que le joueur reste avec nous, offres qui ont été refusées par ses agents", a-t-il affirmé.

Lassé des tergiversations au sujet de son avenir, la direction catalane a donc acté la fin d'une aventure qui n'aura jamais réellement commencé pour le Français, arrivé en 2017. Souvent blessé, critiqué à plusieurs reprises pour ses retards ou son inconstance, l'international tricolore aura certes brillé, mais par intermittence et trop peu. 

La décision du FC Barcelone intervient alors que Xavi avait déjà posé un ultimatum au Français il y a quelques jours. Cette fois, Alemany a sifflé la fin de la partie : "Nous ne souhaitons pas avoir avec nous des joueurs qui ne sont pas impliqués dans notre projet et qui ne veulent pas être au Barça. Et donc nous ne voulons plus le convoquer, en conséquence de tout ce dont on a parlé. Celui qui décide à la fin, c'est l'entraîneur et il a tout notre soutien."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.