Cet article date de plus de deux ans.

Liga : Benzema, capitaine et sauveur du Real

Deux coups de tête, un brassard au bras, le Français Karim Benzema a sauvé le Real Madrid contre Eibar (2-1), samedi pour la 31e journée du Championnat d'Espagne, évitant bien des maux de crâne à son entraîneur et compatriote Zinédine Zidane.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (GABRIEL BOUYS / AFP)

Retombée dans ses travers dans un stade Santiago-Bernabeu clairsemé et frondeur, l'équipe merengue s'était pourtant retrouvée menée à domicile après une belle action conclue par Marc Cardona (39e).  A la pause, la bronca contre l'équipe merengue était spectaculaire malgré le temps pluvieux et la faible assistance. Mais Benzema, capitaine pour l'occasion, a ramené les Madrilènes à hauteur d'une tête piquée (59e) avant d'arracher la victoire d'une nouvelle tête (81e), soit son 17e but dans cette Liga.

Le calme est aussitôt revenu au Bernabeu: le stade a scandé le nom du Français et a attendu jusqu'au bout un triplé qui n'est jamais venu, Benzema ratant deux grosses occasions face à la cage (87e, 88e) avant d'enrouler une frappe sur le poteau (90e+3).

Le Real se relance

Après sa défaite mercredi à Valence (2-1), le Real de Zidane rebondit et consolide sa troisième place (60 pts), revenant provisoirement à dix longueurs du leader Barcelone (1er, 70 pts) et à deux points de l'Atlético (2e, 62 pts). Les deux premiers s'affrontent en soirée au Camp Nou. Cette victoire au forceps fera du bien au club merengue, apparu en roue libre ces derniers jours malgré l'embellie née du retour en sauveur de Zidane le 11 mars.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.