Cet article date de plus de huit ans.

Le Barça seul au monde après la phase aller

Le FC Barcelone l'a emporté dimanche (3-1) sur le terrain de Malaga, les Catalans bouclant par cette victoire une impressionnante première moitié du championnat d'Espagne, leaders avec une avance de 11 points sur l'Atletico et de 18 points sur le Real Madrid. Avec 55 points cumulés au total après 19 journées, les Blaugrana battent même leur propre record de 52 points obtenus lors d'une phase aller de Liga, meilleure marque qui appartenait jusqu'ici au Barça de Guardiola de la saison 2010-2011.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Messi essaie de se sortir de la tenaille de Malaga

En dépit d'un match de bonne tenue, Malaga n'a rien pu faire face à la  machine à jouer barcelonaise. Les compagnons de Messi, auteur d'un but et de deux passes décisives, ont fait voler en éclats la meilleure défense de la Liga  (16 buts encaissés avec ceux de dimanche). Le bon début de match des Andalous était ainsi terni par une mauvaise passe  en retrait de Camacho que Messi savait exploiter à merveille: après avoir  effacé le gardien Caballero d'un beau dribble, la "Pulga" marquait dans le but  vide (27e).

28e but pour Messi en championnat

L'Argentin, qui totalise à mi-championnat la bagatelle de 28 buts, devait  ensuite faire montre de ses qualités de passeur: à la 50e, il offrait une passe  au cordeau à Fabregas qui réalisait le break d'une belle frappe au pied du  poteau gauche. Puis Messi répondait bien à un une-deux sollicité par Thiago,  entré en jeu, qui ajustait Caballero du gauche (88). Malaga ne pouvait que sauver l'honneur par Buonanotte sur coup franc (88).  Avec cette défaite, les Andalous voient le Betis Séville leur ravir leur 4e  place au classement.

A noter que l'Atletico Madrid a conforté sa 2e place au classement, émargeant désormais à 7 points du Real Madrid qui n'a pu obtenir qu'un piètre match nul à Pampelune (0-0), samedi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.