Cet article date de plus de six ans.

Le Barça se promène, Griezmann s'éclate

Grâce notamment à une fin de match où il a déroulé, le FC Barcelone a réalisé une démonstration sur le terrain d'Elche (0-6). Messi et Neymar y sont notamment allés de leur doublé. Après cette 20e journée, les Catalans restent à un point du Real Madrid, difficile vainquer de Cordoue un peu plus tôt dans la journée (1-2). l'Atletico Madrid et Antoine Griezmann, auteur d'un doublé, s'accrochent au duo de tête grâce à une victoire contre le Rayo Vallecano (3-1).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La joie de Gerard Piqué (Barcelone) (JOSE JORDAN / AFP)

Face aux doutes du Real, le Barça revit. A Elche, les Catalans ont confirmé  être dans une phase ascendante dans le sillage de Messi et Neymar, qui  commencent à se trouver les yeux fermés. Un but de Gerard Piqué après un coup franc a mis le Barça sur la voie (35),  de même que l'exclusion à l'heure de jeu de Fayçal Fajr côté Elche pour un  deuxième carton jaune. Neymar, bousculé au bout d'une contre-attaque, a obtenu un penalty  transformé par Messi (55). Et le quadruple Ballon d'Or a rendu la politesse au  Brésilien sur deux offrandes, une ouverture en profondeur puis une louche, que  Neymar a concrétisées à chaque fois (69, 72).

Messi a ensuite alourdi le score d'une frappe croisée (88), soit son 21e  but dans cette Liga, avant que Neymar n'offre le dernier but à Pedro (90+3). Une performance de bon augure pour les Barcelonais, qui abordent mercredi  un déplacement électrique sur la pelouse de l'Atletico Madrid en quart de  finale retour de Coupe du Roi (victoire 1-0 à l'aller).

Griezmann s'amuse

L'Atletico Madrid, pour sa  part, recevait le Rayo Vallecano et n'a pas manqué de s'accrocher à ses deux prestigieux rivaux grâce à un succès marqué par le doublé d'Antoine Griezmann (12e et 22e) qui a largement à la victoire des Colcheneros (3-1) ces derniers restant donc au contact à trois points du Barça. Le feu-follet français, intenable, a inscrit un doublé plein de vivacité:  il a chipé la balle pour aller battre le gardien (12) puis a récidivé après  avoir hérité d'un ballon aérien (22), soit ses 9e et 10e buts en Liga cette  saison. Et après la réduction du score de Roberto Trashorras (35), il a aussi amené  le troisième but en bottant un corner, poussé dans son propre but par Manucho  (56), avant de trouver le poteau en fin de match (88).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.