Euro 2021 : mis de côté par les Bleus, Aymeric Laporte choisit l'Espagne, comment en est-on arrivé là ?

Mis de côté par Didier Deschamps, le défenseur central de Manchester City a officiellement obtenu la nationalité espagnole mercredi, ouvrant la voie à une sélection pour l'Euro.

Article rédigé par
Pauline Guillou - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le défenseur français Aymeric Laporte lors du match amical entre la France et l'Espagne, le 28 mars 2017 au Stade de France, à Saint-Denis. (BENJAMIN CREMEL / DPPI / AFP)

De ses passages remarqués sous le maillot bleu chez les Espoirs à l'attente du coup de fil de Didier Deschamps pour jouer pour l'équipe de France A, Aymeric Laporte avait plusieurs fois évoqué son envie de retrouver la sélection française. C'est finalement pour la "Roja" qu'il jouera désormais, après avoir été naturalisé espagnol. Un choix qu'il semblait repousser depuis plusieurs années.

L'Espagne lui a tendu les bras

Aymeric Laporte a donc une nouvelle fois traversé les Pyrénées. Le défenseur a été convaincu par le sélectionneur espagnol Luis Enrique de rejoindre la Roja, où il pourra participer à l'Euro cet été (11 juin-11 juillet).

Natif d'Agen (Lot-et-Garonne), le défenseur avait été repéré par l'Athletic Bilbao, et avait rejoint le club espagnol à l'âge de 15 ans. Au bout de neuf saisons, il s'était envolé pour Manchester City. Il avait déjà évoqué la possibilité de porter un jour le maillot de l'Espagne, en 2016, au micro d'une radio basque. "Si on ne veut pas directement de moi, je devrais examiner d’autres options, dont l’une peut être de jouer avec l’Espagne."

Alors quand la possibilité de rejoindre la sélection ibérique est appuyée par le secrétaire d'État aux sports en personne, sa décision est prise. Un choix conforté par le fait qu'il pourrait bien être titulaire cet été. Laporte ferait alors équipe avec l'emblématique Sergio Ramos (180 sélections, 23 buts) si celui-ci est remis des blessures qui ont émaillé sa saison avec le Real Madrid.

En France, pas de sélection mais des désillusions

Laporte pourrait donc retrouver les joies des matches internationaux, après ses désillusions en Bleu. Appelé trois fois en Equipe de France A, il n'a pas disputé une seule minute de jeu. En 2019, à deux jours du rassemblement à Clairefontaine pour lequel il avait été sélectionné, il était sorti sur blessure d'un match avec Manchester City. Mais au-delà de ses passages furtifs avec l'équipe championne du monde, il avait aussi agacé Didier Deschamps par son comportement. Une première fois en 2015, après un tweet énigmatique suite à sa non-sélection par Deschamps.

La seconde, c'était en apportant son soutien à Adrien Rabiot, qui avait refusé dans une lettre ouverte publiée sur Instagram, de faire partie des réservistes de l'équipe de France.

La FIFA permet le changement de sélection... depuis 2020

Laporte devrait donc jouer pour l'Espagne en 2021, malgré le fait qu'il ait déjà porté le maillot bleu. Légalement, cela est possible, et permis par la Fifa depuis 2020. Lors du 70e congrès de la Fédération internationale de football, les dirigeants avaient voté pour l’assouplissement d’une loi, celle encadrant les joueurs binationaux.

Jusqu'ici, il leur était interdit de porter le maillot d'une autre sélection que celle de leur premier match international. Désormais, ce changement est possible et soumis à certaines conditions.

Il faut avoir joué moins de trois fois pour sa première équipe nationale, avoir été âgé de moins de 21 ans lors de sa dernière sélection, ne plus avoir été appelé en sélection depuis au moins trois ans, et ne pas avoir disputé de finale de Coupe du monde ou d'un tournoi continental. Jamais appelé en A après son passage par les Espoirs, Laporte remplissait ces quatre conditions. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.