Les poteaux carrés de Glasgow arrivent à Saint-Étienne

Ce sont les poteaux les plus célèbres de l'histoire du foot. Les fameux poteaux carrés de Glasgow. Maudits montants qui ont empêché l'As Saint-Étienne de remporter la Coupe d'Europe des clubs champions en 1976 face à Munich. L'AS Saint-Etienne les a achetés, ils arrivent ce samedi dans la ville pour rejoindre le futur musée de l'ASSE.

(Autre)

Et si les poteaux n'avaient pas été carrés mais ronds à
l'Hampden Park de Glasgow le 12 mai 1976 ? Cette question hante les supporters
des Verts depuis plus de 35 ans maintenant. Car, selon eux, c'est presque une
certitude, si les montants avaient été ronds, l'AS Saint-Étienne aurait
remporté la Coupe d'Europe des clubs champions (l'ancêtre de la Ligue des
champions) perdue face à Munich 1-0. Mais ils étaient carrés...et ont permis à
Munich de se sauver en repoussant une frappe de Dominique Bathenay et une tête
de Jacques Santini.

Ces
poteaux sont entrés dans la légende de l'ASSE et d'une manière plus générale
dans celle du football français. Et Saint-Étienne a donc décidé de les acheter,
c'était le 11 octobre dernier.  Ils étaient jusqu'à
présent entreposés dans les réserves du musée du football écossais à Hampden
Park et appartenaient à un pool d'actionnaires écossais à qui a accepté de les
céder pour 20.000 euros.

"Un affectif entre les Français et Saint-Étienne"

Ils sont arrivés dans la nuit de vendredi à samedi à Saint-Étienne pour rejoindre le futur musée de l'ASSE dont
l'inauguration est prévue le 21décembre. Il sera situé dans l'une des tribunes
rénovées du stade Geoffroy-Guichard. 

"Nous travaillons
sur ce musée depuis plus de dix ans. Ces poteaux carrés sont un peu le symbole
de cette finale en 1976 qui a créé un affectif entre les Français et l'AS
Saint-Etienne. Les gens se rappellent l'épopée et la descente des Champs-Élysées.
C'est un symbole très fort"
, a déclaré le président Roland Romeyer.