Cet article date de plus de sept ans.

Les Pays-Bas enlèvent au Mexique une place en quarts

Les Pays-Bas ont battu in extremis, ce dimanche, le Mexique en marquant deux buts dans les cinq dernières minutes (2-1). Longtemps menés dans cette rencontre, les Oranje se qualifient pour les quarts de finale de la Coupe du Monde. Ils affronteront le vainqueur de la rencontre entre le Costa Rica et la Grèce.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (La joie de Robben, l'artisan de cette qualification des Pays-Bas face au Mexique. © REUTERS/Eddie Keogh)

C’est parce qu’il existe ce genre de rencontre que le football est souvent synonymes d'émotions. Dans un match à rebondissements, les Pays-Bas ont arraché leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe du Monde en battant le Mexique. Dominés pendant toute la première période, encaissant un but dès le retour des vestiaires (Dos Santos, 48e), les Oranje ont bien cru qu’ils allaient rentrer chez eux plus tôt que prévu.

Mais c’était sans compter sur l’expérience de cette équipe néerlandaise, finaliste certes malheureuse du dernier Mondial face à l’Espagne, mais finaliste tout de même. Dès l’heure de jeu, les Oranje reprennent le jeu en main, se lancent à l'assaut des buts d’Ochoa. Et se heurtent à ce même Ochoa, dernier rempart infranchissable d’un Mexique qui retient alors son souffle.

Deux buts en six minutes

Les joueurs de Louis Van Gaal continuent à y croire, emmenés par un époustouflant et infatigable Robben. Il multiplie les passements de jambes et autres débordements. Sans succès jusqu’à la 88e. Robben, toujours lui, envoie un corner sur la tête d’Huntelaar qui remet pour Sneijder. Invisible pendant une bonne partie du match, l’attaquant de Galatasaray se rattrape en ajustant son pied droit et en catapultant le ballon dans le petit filet d’Ochoa (88e).

En égalisant à deux minutes de la fin du temps réglementaire, les Hollandais arrachent un ticket pour la prolongation. L’arbitre signale six minutes d’arrêt de jeu et les Mexicains s’attendent à disputer 30 minutes supplémentaires. Mais Robben, encore lui, se faufile une nouvelle fois sur son côté droit, pénètre dans la surface et s’effondre. Monsieur Proença n’hésite pas et désigne le point de pénalty. Huntelaar se charge de le transformer (90e +4) et envoie les Pays-Bas en quarts de finale.

A LIRE AUSSI ►►► L'infranchissable Ochoa, star de Twitter

La joie des Oranje ne cache pas les larmes mexicaines. Les joueurs de Miguel Herrera sortent de la compétition avec les honneurs et sans doute quelques regrets. Ce dimanche soir, les dieux du football portaient un maillot orange.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.