Cet article date de plus de douze ans.

Les amateurs de Quevilly en finale de la Coupe de France : "On devient des petits Grands !"

Lyon-Quevilly le 28 avril prochain : rien de totalement inédit pour le club normand. Déjà en 1927, les joueurs de l'US Quevilly avaient connu le frisson de la finale. Et en 68, ils avaient battu l'OL en 8e de finale. Histoire d'un petit club qui aime à jouer dans la cour des Grands.
Article rédigé par Cécile Quéguiner
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

L'affiche du 28 avril prochain en rappellera une autre sans doute aux anciens supporters quevillais. Celle des huitièmes de finale de la Coupe de France de 1968, où les Normands avaient vaincu l'OL 1-0 pour se qualifier en quart de finale. Cette année-là, ils feront vibrer leur rang jusqu'en demi. Voir la vidéo INA.

Auront-ils l'outrecuidance dans deux semaines de réitérer un tel exploit ? Battre les Lyonnais ? Après la victoire haletante d'hier soir 2-1 contre Rennes, tout espoir est permis."Je suis sûr que le meilleur reste à venir ", déclarait hier soir le héros du jour, le buteur Anthony Laup. "On est les 'barjots' du foot ", renchérissait le capitaine Grégory Beaugrard.

Les joueurs le 28 avril invoqueront donc sûrement le souvenir, voire les esprits, de leurs aïeux. Ceux de 1968. Mais encore ceux qui affrontèrent l'OM en finale de la Coupe en 1927. Ca se passait à Colombes. Ils furent battus 3-0 mais nourrirent les pages les plus glorieuses du club jusqu'à aujourd'hui. Même les supporters marseillais saluent encore "le jeu ardent " des Quevillais d'alors sur leur site om4ever.

Bas et Hauts-Normands réunis derrière Quevilly

L'équipe d'aujourd'hui n'est finalement pas si différente. Toujours amateur, toujours soutenue par la Normandie toute entière. Hier, au stade Michel-d'Ornano, Hauts et Bas-Normands étaient exceptionnellement réunis, à 21.000. Et dès leur qualification pour la demi-finale, les collectivités locales (région, département et Communauté d'agglomération de Rouen) avaient offert au club un petit pécule spécial de 35.000 euros, histoire d'aider au transport des troupes de fans et à la distribution de milliers d'écharpes aux couleurs du club. Cette fois, il faudra prévoir vraisemblablement encore plus gros, pour porter les joueurs jusqu'au Stade de France et tenter le tout pour le tout. Une victoire, la première d'un club de National dans cette compétition.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.