Cet article date de plus de cinq ans.

Le Real Madrid dans la tourmente, Zidane bientôt entraîneur ?

Le Real Madrid a été balayé par le FC Barcelone samedi soir à domicile (0-4). A qui la faute ? Pointé du doigt : l'entraîneur Rafael Benitez, pas franchement apprécié par les supporters depuis son arrivée sur le banc madrilène. Du coup, l'hypothèse de voir Zinédine Zidane prendre les commandes de l'équipe alimente de plus en plus les conversations en Espagne... et en France.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (En conférence de presse, Zidane a assuré n'être "pas pressé" de diriger l'équipe première du Real © MaxPPP)

Le lobbying a déja débuté. Et pas seulement de la part de ses ex-coéquipiers de France 98. Rivaldo, champion du monde avec le Brésil en 2002, est catégorique. Pour lui, le Real Madrid a déjà un nouvel entraîneur : Zidane ! C'est ce qu'il écrit sur son compte Instagram.

Et dans l'esprit de Rivaldo, il est temps de donner sa chance au Français. Entraîneur de la Castilla, l'équipe B du Real, Zidane n'a pas vraiment un CV très impressionnant sur le banc de touche. Mais les mêmes reproches avaient été formulés à l'encontre de Pep Guardiola quand il est passé directement de la Massia, la réserve, à l'équipe première du FC Barça !

Willy Sagnol, entraîneur de Bordeaux et proche de Zidane : "Quoi qu'il arrive, j'espère qu'il aura des résultats à la hauteur des attentes des gens"
écouter

Les supporters veulent du changement

Si Florentino Perez, le président du club madrilène, n'a pas confié les commandes du Real au Français l'été dernier, c'est parce qu'il le trouvait encore "un peu tendre" pour le poste. Mais la donne a peut-être changé aujourd'hui. Florentino Perez est en première ligne, les milliers de mouchoirs blancs agités samedi soir à Santiago Bernabeu en signe de mécontentement lui étaient au moins autant destinés qu'à l'entraîneur actuel.  

Les "socios" ne lui pardonnent d'avoir viré à l'inter-saison Carlo Ancelotti, l'homme de la "decima", la dixième Ligue des Champions, pour le remplacer par Rafael Benitez, au style de jeu jugé trop frileux. Ressortir la carte Zidane permettrait aussi au président du Real de regagner un peu de crédit. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.