Le PSG champion de France malgré la défaite contre Rennes

Le PSG a été sacré champion de France ce mercredi...en perdant contre Rennes, au Parc des Princes 2-1. Avant même de rentrer sur le terrain, les Parisiens savaient qu'ils étaient champions puisque Monaco n'a pas réussi à s'imposer face à Guingamp. Une fête, donc, pour le PSG, très applaudi par les supporters. 

(Maxppp)

Le PSG peut dire merci à Guingamp. Le tout récent vainqueur
de la Coupe de France a arraché le match nul face à Monaco au Stade Louis II.
Un nul monégasque qui a donc permis à Paris d'être sacré champion de France avant
même de débuter sa rencontre face à Rennes.

Et heureusement, puisque Paris n'a pas réussi à se défaire du Stade Rennais au Parc des Princes. Le fait d'être champion a certainement pesé sur les Parisiens qui n'avaient finalement plus rien à jouer...mis à part une Coupe du monde pour bon nombre d'entre eux. Plusieurs joueurs semblent, depuis quelques semaines, se réserver pour s'épargner d'une blessure à un mois du Mondial brésilien. 

Paris a pourtant ouvert la marque dès la 3e minute grâce à Ezequiel Lavezzi. Mais Rennes, qui jouait le maintien, n'a rien lâché et en fin de première mi-temps, les Rennais menaient au score (2-1). Un score qui ne bougera pas finalement plus.

Le retour d'Ibrahimovic

Mais ce mercredi soir, tous les regards étaient tournés vers un homme, Zlatan Ibrahimovic. L'attaquant
parisien a rejoué après un mois d'absence. Zlatan a été acclamé par les supporteurs
parisiens lors de son entrée en jeu à la 57e minute. Il a été accueilli par des
applaudissements des supporteurs, qu'il a  harangués en réclamant leur soutien.

Le sacre parisien était couru d'avance. Le PSG a caracolé en
tête du championnat une bonne partie de la saison. Et les joueurs de Laurent
Blanc offrent  au club – à deux journées
de la fin – son deuxième titre de champion d'affilée, le quatrième de son
histoire.

La joie des supporters

Les fans du PSG ont donc fait part de leur joie après ce titre, en dépit de la légère amertume due à la défaite. Les félicitations se sont succédées, sur Twitter notamment. Anne Hidalgo, la nouvelle maire de Paris a été l'une des premières à applaudir le club de la capitale. 

Le président de la FIFA, Sepp Blatter, y est également allé de son petit message de soutien. 

Un important dispositif policier a été déployé sur les Champs-Elysées, où les supporters du club ont l'habitude de fêter leur titre. Plusieurs milliers de personnes ont défilé sur l'artère parisienne dans un concert de klaxons. Certains ont tenté d'interrompre la circulation. Une quinzaine de personnes ont été interpellées selon Le Parisien .  

Dans la soirée, quelques ultras se sont regroupés Place de la Bourse à Paris  pour dénoncer l'ambiance du Parc des Princes qu'ils jugent "aseptisée". "Le Parc est mort", scandaient les manifestants derrière une banderole "Paris, capitale de la censure".